Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le musée de Guéret prépare déjà son déménagement dans ses nouveaux locaux

-
Par , France Bleu Creuse

L'équipe du musée d'art et d'archéologie de Guéret est sur le pont pour répertorier, emballer et faire restaurer les œuvres avant le déménagement dans les nouveaux locaux, prévu l'an prochain. La réouverture ne devrait pas intervenir avant 2023.

Le chantier des collections se poursuit au musée de Guéret
Le chantier des collections se poursuit au musée de Guéret - Yve-Olivier Ebe

C’est sans doute le plus gros chantier actuellement en cours à Guéret : les travaux d’agrandissement du "musée d’art et d’archéologie" continuent de progresser. Alors que la fin du mois d'avril approche, la charpente métallique du futur bâtiment en forme de cube s’élève déjà, avenue de la Sénatorerie. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg : à l’intérieur du musée, l’équipe s’active aussi en vue du déménagement.

Un grand inventaire des collections archéologiques

Ces derniers mois, l'équipe du musée s'est affairée autour des collections archéologiques. Toutes les œuvres ont été répertoriées dans la base informatique du musée. "On vérifie la présence de toutes les œuvres inscrites à l'inventaire", explique Marine Picat la régisseuse des collections et des expositions. 

Un bilan de santé de chaque œuvre est réalisé
Un bilan de santé de chaque œuvre est réalisé - Yve-Olivier Ebe

Ce chantier des collections s'organise en plusieurs opérations successives . Chacun des 17.000 objets présents dans les collections du musée de Guéret est ainsi pesé, mesuré, ses décors sont analysés. Un bilan sanitaire de chaque œuvre est aussi réalisé.

Au cours de cette opération, l'équipe du musée a aussi fait des recherches afin de clarifier la provenance de certains objets et d'identifier leurs propriétaires. Enfin, les œuvres ont été emballées en vue du déménagement.

Plusieurs restaurations d'œuvres sont en cours

Cet inventaire a donc permis aux professionnels de passer les objets du musée au peigne fin. L'état préoccupant de certaines œuvres s'est ainsi confirmé

Les bas reliefs issus du site gallo-romain du Puy-Lautard
Les bas reliefs issus du site gallo-romain du Puy-Lautard © Radio France - Camille André

Des restaurations sont déjà en cours, notamment sur des peintures, des sculptures et des émaux. Lundi 26 avril, deux restauratrices, Françoise Joigneau et Marie Louis (dont l'atelier est basé à Tours), ont ramené au musée des sculptures qu'elles étaient chargées de nettoyer et de consolider. Il s'agissait notamment de bas-reliefs issus du site gallo-romain du Puy-Lautard à Saint-Pierre-Bellevue. 

La petite surprise des sculptures en terre cuite

Ces deux restauratrices ont aussi apporté leurs soins à trois sculptures en terre cuite réalisées par l'artiste Pierre Morlon, un Creusois qui vivait au XIXe siècle. Une anecdote mérite d'être racontée, le musée avait initialement prévu de faire restaurer deux de ces statues uniquement. L'une d'elle présentait une main gauche sur son bras droit. 

Florence Disson, la conservatrice du musée, et les deux restauratrices ont supposé que les mains de la statue s'étaient cassées et que les anciens responsables du musée avaient recollé l'un des morceaux afin de ne pas le perdre. 

Cette petite œuvre en terre cuite, a par ailleurs servi de modèle pour une sculpture bien plus grande, en marbre, qui se trouve à la mairie de Guéret. La restauratrice devait se baser sur des photos pour reconstituer le bras et recoller la main de l'esquisse en terre cuite. Mais rapidement, elle s'est rendu compte que la fameuse main ne correspondait pas à cette statue. 

Elle appartenait en réalité à une troisième œuvre de cet artiste, qui était dans les collections du musée de Guéret "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé", résume Françoise Joigneau, "ils ont cassé cette main et ils l'ont recollée à une autre statue. Chacun une petite main, on partage", s'amuse-t-elle.

L'une des mains de la sculpture du milieu était collée sur le bras de la sculpture de droite
L'une des mains de la sculpture du milieu était collée sur le bras de la sculpture de droite - Yve-Olivier Ebe

Le futur parcours du musée se dessine

Les œuvres qui sont actuellement en restauration seront exposées dans le nouveau parcours du musée. "A ce stade les thématiques des différentes salles ont été définies, là on travaille sur la sélection des œuvres", indique Florence Disson. Un espace sera consacré à l'archéologie creusoise, "on a de très belles collections", assure la conservatrice. A l'étage, une salle sera consacrée aux collections égyptiennes, asiatiques, africaines et océaniennes

Ces collections ont été peu exposées. On aimerait les faire découvrir ou redécouvrir

Un autre espace sera dédié à l'histoire naturelle. Le dernier étage sera consacré aux beaux-arts, orfèvrerie, émaillerie, tableaux et sculptures. La fin des travaux du musée est prévue en 2022, le déménagement interviendra ensuite. Il faudra sans doute attendre 2023 pour que les Creusois puissent faire leurs premières visites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess