Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le nageur amiénois Jérémy Stravius met un terme à sa carrière

-
Par , , France Bleu Picardie, France Bleu

À bientôt 32 ans, le nageur amiénois Jérémy Stravius décide de quitter les bassins. Il ne participera donc pas aux Jeux Olympiques de Tokyo cet été.

Jérémy Stravius se retire des bassins
Jérémy Stravius se retire des bassins © Maxppp - Clementz Michel

Il dit "stop". À 31 ans, Jérémy Stravius arrête sa carrière. Alors qu'il visait les Jeux Olympiques de Tokyo l'été prochain, le nageur amiénois, licencié à l’Olympic Nice Natation depuis quelques mois, a décidé de raccrocher, selon une information révélée par nos confrères de Nice Matin. Erick Lefert, le coordinateur du club azuréen l’a confirmé à France Bleu Picardie : Jérémy Stravius arrive à saturation.

Une carrière riche et dense

Jérémy Stravius, fait partie de la génération dorée de la natation française, même s'il est arrivé après la vague qui a déferlé sur les JO d'Athènes de 2004. En 2011, l'Amiénois remporte son premier titre majeur en individuel : il est sacré champion du monde sur le 100 mètres dos, sa spécialité, à Shangaï. 

Jérémy Stravius étoffe sa collection de médailles de bronze, d'argent et d'or en individuel et en équipe, avec notamment un double titre de champion du monde en relais en 2013. Progressivement, il s'affirme comme l'un des patrons de l’équipe de France de natation. 

Aux JO de Rio en 2016, l'Amiénois décroche l'argent sur le 4x100 mètres au côté de Florent Manaudou, Fabien Gilot et Medhy Mettela. 

La suite de sa carrière est un peu plus délicate. Jérémy Stravius se cherche et s'essaye notamment au water-polo à Amiens. En septembre 2018, alors que son entraîneur Michel Chrétien quitte Amiens pour l'INSEP, le natif du Vimeu part s'entraîner à Nice où il signe définitivement en octobre 2019 après des désaccords avec Amiens Métropole Natation. 

"Un choix personnel"

Richard Papazian, le directeur général de l’Olympic Nice Natation, confie au journal Nice Matin que Jérémy Stravius ne raccroche pas à cause d'une blessure : il s’agirait d’"un choix personnel". Richard Papazian déplore "une grande perte pour le club de Nice et pour la natation française", puisque Jérémy Stravius s'arrête finalement plus tôt que prévu, à sept mois des Jeux Olympiques au Japon.

Toujours selon Richard Papazian, Jérémy Stravius reviendra prochainement dans la Somme. Le directeur général de l’Olympic Nice Natation évoque aussi un projet en Bretagne, sans préciser s'il est en lien avec la natation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu