Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : ECOUTEZ - Le Noël de nos héros

Le Noël de nos héros : Laurent, médecin urgentiste au CHU de Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

En première ligne lors des vagues successives de contamination au corona virus, le docteur Leflon, urgentiste au CHU de Reims, raconte comment il a dû organiser le service pour gérer l'afflux massif des malades

Laurent Leflon, aux urgence du CHU de Reims
Laurent Leflon, aux urgence du CHU de Reims © Radio France - Nicolas Schmitt

Faire face à l'inconnu. Voilà comment le Dr Leflon résume également son implication face à cette pandémie. L'état de connaissance de ce virus était très faible et changeait constamment. Tous les jours, de nouvelles informations tombaient sur ce qu'il fallait mettre en œuvre pour protéger les soignants et prendre en charge les patients.

On était un peu perdu au début car les infos qu'on avait le matin n'étaient parfois plus valides l'après-midi. C'était un peu la nébuleuse 

Ce peu de connaissances compliquait également les relations avec les familles qui souhaitaient prendre des nouvelles de leurs proches admis aux urgences.  Les appels téléphoniques étaient très nombreux. Difficile de dire dans les deux heures, comment allait se dérouler la suite. L'évolution de la maladie, on la connaissait très peu, précise Laurent Leflon.

Docteur Laurent Leflon
Docteur Laurent Leflon © Radio France - Nicolas Schmitt

Ce qui est le plus fatigant, c'est 30 fois, 40 fois par jour, s'habiller et se déshabiller, et de ne jamais quitter le masque

Le Noël de nos héros. Laurent Leflon, 1ère partie

Ma plus grande émotion ? : les applaudissements des gens aux balcons à 20 heures, lors d'une intervention sur la voie publique

Le Noël de nos héros. Laurent Leflon, 2nde partie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess