Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le nombre d'abandons d'animaux explose, les refuges du Poitou sont au bord de la saturation

Par

La Société Protectrice des Animaux (SPA) lance un message d'alerte en ce début des vacances d'été. Trop d'animaux sont abandonnés, depuis mai près de 9.000 animaux ont été délaissés et recueillis dans les refuges de la SPA. À Châtellerault, dans la Vienne, la SPA ASA déplore être saturée.

Le nombre d'abandons d'animaux est en forte explosion, les refuges craignent de ne plus être en mesure de prendre en charge les animaux (Photo d'illustration) Le nombre d'abandons d'animaux est en forte explosion, les refuges craignent de ne plus être en mesure de prendre en charge les animaux (Photo d'illustration)
Le nombre d'abandons d'animaux est en forte explosion, les refuges craignent de ne plus être en mesure de prendre en charge les animaux (Photo d'illustration) © Radio France - Sophie Allemand

Depuis le mois de mai, près de 9.000 animaux ont été abandonnés et accueillis dans les refuges de la SPA partout en France. Ce chiffre a augmenté de 14% par rapport à 2019 et "nous ne sommes qu'au début de l'été", se désole Hélène Chastenet, directrice du refuge ASA, à Châtellerault, dans la Vienne. Elle dénonce "une catastrophe" qui ne fait que s'empirer d'année en année.

Publicité
Logo France Bleu

Des sites proches de la saturation

Les refuges de la SPA sont au bord de la saturation. En ce début de vacances d'été, période traditionnellement marquée par un regain du nombre d'abandons d'animaux, les refuges ont déjà atteint leur capacité maximale d'accueil. À Châtellerault, le refuge ASA peut accueillir jusqu'à une centaine de chats et entre 50 et 60 chats, mais "depuis un mois et demi" la situation est devenue inquiétante, explique Hélène Chastenet, directrice du refuge ASA de Châtellerault. Son refuge "n'a plus du tout de place disponible pour les chiens et pour les chats on est plus que saturé". 

"On a en plus 50 chatons en famille d'accueil"

Dans ce refuge de la Vienne, les chiens qui sont accueillis sont d'un grand gabarit et arrivent quasi systématiquement quand ils ont 1 an. "Les gens les trouvent mignons quand ils sont petits parce qu'ils ressemblent à des petits nounours", explique Hélène Chastenet. Mais ces chiens ont rarement été éduqués, ils ont souvent "été attachés dans un garage, donc quand ils arrivent ils sont survoltés ou compliqués".

Cette année, les chats sont particulièrement nombreux à être délaissés par leurs propriétaires. Hélène Chastenet pointe du doigt l'absence de stérilisation de ces animaux. 

Sensibiliser plus tôt

Pour en finir avec ces abandons, Hélène Chastenet plaide pour une sensibilisation plus forte des plus jeunes.  Elle est cela dit consciente que cette sensibilisation prendra du temps. Se pose aussi la question de savoir qui pourrait être en charge de cette prévention. "Est-ce que ça va encore être les associations qui ont déjà très peu de moyens et de temps ?", demande la directrice du refuge de Châtellerault. Elle souhaiterait donc que cela "fasse partie du programme scolaire". Elle réclame aussi l'application des peines lors de condamnations. "Il existe de très bonnes lois pour la protection 

"Il existe de très bonnes lois pour la protection animale, mais le problème c'est qu'elles ne sont jamais appliquées"

La SPA de son côté attend que soit confirmée l'interdiction de vente des animaux de compagnie en animalerie et sur internet. Une interdiction qui doit encore être entérinée par le Sénat. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu