Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le nombre de mineurs isolés étrangers a explosé en Gironde

-
Par , France Bleu Gironde

La Gironde - comme tous les départements - est confrontée à une explosion du nombre de mineurs non accompagnés. Leur nombre a été multiplié par 3 depuis 2015, mais pas les structures d'accueil.

La plupart de ces mineurs isolés étrangers qui arrivent en Gironde viennent d'Afrique
La plupart de ces mineurs isolés étrangers qui arrivent en Gironde viennent d'Afrique © Maxppp -

Bordeaux, France

Depuis 2015, le nombre de mineurs étrangers non accompagnés a triplé en Gironde ( 300 accueillis en 2015, 1000 l'année dernière). Une tendance qui est exactement la même au niveau national, et qui a pris de cours l'état mais surtout les conseils départementaux qui sont en charge de l'accueil de ces mineurs, le temps qu'ils soient évalués

Situations indignes

Face à cet afflux qui a brusquement augmenté, les places d'accueil en foyers se sont rapidement avérées insuffisantes. Conséquence: la période d'évaluation de ces mineurs, qui consiste à déterminer s'ils ont bien moins de 18 ans et peuvent donc  prétendre à l'Aide Sociale à l'Enfance, qui doit théoriquement être de 5 jours, prend en fait plusieurs semaines, parfois plusieurs mois. Et c'est pendant ce temps là que des situations parfois dramatiques sont parfois constatées sur le terrain, comme à Carbon Blanc, ou le maire Alain Turby, vient de découvrir par hasard la présence de 9 mineurs isolés logés dans un hôtel de sa commune, et complètement laissés livrés à eux mêmes.

Ces enfants n'ont ni dentifrice ni brosse à dents, c'est moi qui suis allé leur en acheter. Ils ont toujours le même slip depuis 2 mois, c'est indigne! Alain Turby, le maire de Carbon Blanc

Ce qui met le plus en colère l'élu, qui a décidé d'interpeller le Conseil Départemental, c'est de ne pas avoir été prévenu par le département.

Réticences des maires

De son côté, le département de la Gironde reconnaît faire face à un manque de moyens pour gérer ces afflux impossibles à prévoir d'une année sur l'autre. Mais la vice-présidente en charge de la protection de l'enfance Emmanuelle Ajon souligne aussi la réticences de certains maires de l'agglomération, quand il s'agit d'accueillir sur leur territoire ces foyers d'accueil pour Mineurs Non Accompagnés.

Le département de la Gironde rappelle avoir créé 800 nouvelles places d'accueil en Gironde depuis 3 ans.

Choix de la station

France Bleu