Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le nombre de morts sur les routes en hausse dans le Cher, en baisse dans l'Indre en 2018

lundi 28 janvier 2019 à 21:06 Par Frederic Denis, France Bleu Berry

Si 2018 a été la deuxième année la moins meurtrière de l'histoire en France, ce dont s'est félicité le Premier Ministre ce lundi, le bilan est contrasté en Berry. Le nombre de morts a augmenté de près de 20% dans le Cher alors qu'il a baissé de plus de 40% dans l'Indre.

Trente personnes sont mortes dans des accidents de la route en 2018 dans le Cher
Trente personnes sont mortes dans des accidents de la route en 2018 dans le Cher © Maxppp - L. CABIOCH

Châteauroux, France

L'année 2018 a été la deuxième année la moins meurtrière de l'histoire sur les routes en France avec 3503 morts. Le Premier Ministre a dévoilé ce chiffre ce lundi en se félicitant que 116 vies aient été épargnées depuis juillet dernier sur les axes où la vitesse a été abaissée à 80 kilomètres/heure.  

"Nous avions pris une décision impopulaire, nous sommes fiers des résultats de ces vies épargnées"  a dit Edouard Philippe qui juge malgré tout qu'il est légitime de discuter des 80 kilomètres/heure sur le réseau secondaire pendant le grand débat. Selon un récent sondage Opinion Way, 78% des Français sont pour une abrogation de cette limitation de vitesse à 80 kilomètres/heure sur le réseau secondaire.

Un bilan contrasté de la mortalité sur les routes du Berry

Le nombre de tués a augmenté de près de 20% dans le Cher : 30 morts l'an dernier, contre 25 en 2017. Le nombre d'accident a très légèrement baissé mais ils ont été plus graves avec beaucoup de chocs frontaux sur des routes départementales

Sur les trente personnes décédées sur les routes du Cher l'an dernier, un tiers sont mortes sur la seule départementale 2076 entre Bourges et  Mornay-sur-Allier.  À noter aussi que douze personnes sont mortes dans des accidents de voiture au premier semestre. Dix-huit personnes sont mortes dans des accidents de voiture dans le Cher au deuxième semestre depuis le passage au 80 kilomètres sur le réseau secondaire

Même tendance dans l'Indre, sur les onze morts recensés l'an dernier, huit sont à déplorer depuis le passage à 80 kilomètres/heure le 1er juillet. Malgré tout, onze morts sur les routes indriennes l'an dernier, c'est une baisse spectaculaire de 42% comparé à 2017. Il y a eu un tiers d'accident en moins dans le département.