Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Le nord Franche-Comté noyé dans la nouvelle grande région?

vendredi 29 septembre 2017 à 7:00 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard

Alors que le premier congrès des régions se tient cette semaine, France Bleu Belfort Montbéliard revient sur la fusion des régions Franche-Comté et Bourgogne effective depuis janvier 2016 et cette question : comment le nord Franche-Comté se défend il dans cette grande région?

La région Bourgogne-Franche-Comté concerne 2,8 millions d'habitants
La région Bourgogne-Franche-Comté concerne 2,8 millions d'habitants © Radio France - Radio France

Belfort, France

La région Bourgogne Franche-Comté a fait bouger les lignes selon Francis Cottet, conseiller régional délégué à l’économie sociale et solidaire, et élu sur la liste de Belfort. Il rappelle, qu'au sein de l'assemblée du Conseil Régional, sur les cent élus seuls 4 d'entre eux sont originaires du Territoire de Belfort, majorité et opposition confondus. "On a deux grosses locomotives que sont Dijon et Besançon, et nous comment existe-on dans tout cela? (...) Il faut montrer qu'on est présent. Il y a eu par exemple le dossier des théâtres du Granit à Belfort, et de Ma Scène à Montbéliard. On était tous d'accord qu'il fallait une direction unique, mais il a fallu qu'on soit vigilants à ce que direction unique ne rime pas avec baisse de subventions".

Le nord Franche-Comté riche économiquement et géographiquement

En revanche selon Pascal Berion, enseignant au département de géographie, à l'université de Besançon "on retrouve de vieux démons qu'on entendait quand Besançon était capitale régionale et où l'on disait que tout se passait à Besançon, et rien dans le nord Franche-Comté". Car selon l'universitaire, le territoire arrive à exister en dehors de la grande région : "le nord Franche Comté pèse économiquement avec des groupes comme PSA et Alstom, il pèse démographiquement et géographiquement quand on voit la proximité avec l'Allemagne et la Suisse".