Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Le nord Franche-Comté noyé dans la nouvelle grande région?

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Alors que le premier congrès des régions se tient cette semaine, France Bleu Belfort Montbéliard revient sur la fusion des régions Franche-Comté et Bourgogne effective depuis janvier 2016 et cette question : comment le nord Franche-Comté se défend il dans cette grande région?

La région Bourgogne-Franche-Comté concerne 2,8 millions d'habitants
La région Bourgogne-Franche-Comté concerne 2,8 millions d'habitants © Radio France - Radio France

Belfort, France

La région Bourgogne Franche-Comté a fait bouger les lignes selon Francis Cottet, conseiller régional délégué à l’économie sociale et solidaire, et élu sur la liste de Belfort. Il rappelle, qu'au sein de l'assemblée du Conseil Régional, sur les cent élus seuls 4 d'entre eux sont originaires du Territoire de Belfort, majorité et opposition confondus. "On a deux grosses locomotives que sont Dijon et Besançon, et nous comment existe-on dans tout cela? (...) Il faut montrer qu'on est présent. Il y a eu par exemple le dossier des théâtres du Granit à Belfort, et de Ma Scène à Montbéliard. On était tous d'accord qu'il fallait une direction unique, mais il a fallu qu'on soit vigilants à ce que direction unique ne rime pas avec baisse de subventions".

Le nord Franche-Comté riche économiquement et géographiquement

En revanche selon Pascal Berion, enseignant au département de géographie, à l'université de Besançon "on retrouve de vieux démons qu'on entendait quand Besançon était capitale régionale et où l'on disait que tout se passait à Besançon, et rien dans le nord Franche-Comté". Car selon l'universitaire, le territoire arrive à exister en dehors de la grande région : "le nord Franche Comté pèse économiquement avec des groupes comme PSA et Alstom, il pèse démographiquement et géographiquement quand on voit la proximité avec l'Allemagne et la Suisse".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu