Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le nouveau commandant de gendarmerie de Côte-d'Or mobilisé sur la lutte contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Bourgogne

Il est arrivé au cœur d'un été chaud à plus d'un titre en Côte-d'Or. Le général Edouard Hubscher, nouveau commandant de la région de gendarmerie, est l'invité de France bleu. Il fait le tour avec nous de l'actualité des forces de gendarmerie en cette rentrée.

Le général Edouard Hubscher, nouveau commandant du groupement de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté
Le général Edouard Hubscher, nouveau commandant du groupement de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté © Radio France - Christine Ribeiro

Il "découvre chaque jour avec plaisir notre merveilleuse région". Edouard Hubscher, le nouveau commandant de la gendarmerie de Côte-d'Or et de la région Bourgogne-Franche-Comté évoque en premier lieu la lutte contre le coronavirus.   

"Nous sommes fortement mobilisés sur cette épidémie, et nous continuons de l'être puisque notre mission est de protéger l'ensemble de la population. Mission que nous poursuivons en faisant respecter le port du masque et les gestes barrières." 

Mutilations de chevaux : Dix enquêtes en cours dans la région

Depuis plusieurs semaines, d'importants moyens sont également mis en place pour retrouver les coupables de mutilations sur des chevaux. "Tous les jours plus d'une centaine de gendarmes effectuent des investigations sur l'ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté, et évidemment des missions de prévention et de surveillance au profit des centres équestres et des élevages de chevaux." 

153 enquêtes sont en cours dans le pays, un peu plus d'une dizaine sur la bourgogne-Franche-Comté, dont trois en Côte-d'Or, précise le général, qui renouvelle son message de vigilance aux propriétaires de chevaux : "il faut nous informer de tout signalement qu'ils peuvent considérer comme suspect. il y a forcément des repérages au préalable de la part des auteurs. Et surtout qu'ils n'interviennent pas. Qu'ils fassent le 17, notre réaction sera immédiate."

L'insécurité, un sentiment bien réel

Mobilisation générale enfin pour lutter contre ce phénomène d'insécurité, thématique dont le gouvernement veut absolument s'emparer d'ici la fin de l'année.

"Il n'y a pas d'augmentation sensible mais un sentiment d'insécurité qui demeure très fort en Côte-d'Or. Le gouvernement et l'ensemble des forces de sécurité sont entièrement mobilisés pour y répondre, par une présence plus forte, j'y veille tout particulièrement pour les soldats de la gendarmerie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess