Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le nouveau look des cimetières en Pays de Savoie

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

C'est une des plus belles périodes pour aller se recueillir dans les cimetières des Pays de Savoie. La très grandes majorité des tombes sont fleuries, les allées sont encore enherbées et les arbres aux couleurs d'automne créent une ambiance apaisante. Le tout : sans traitement anti-pesticides

C'est la première année que l'on remarque très nettement le changement de look des cimetières depuis qu'ils ne sont plus entretenus avec des produits anti-pesticides
C'est la première année que l'on remarque très nettement le changement de look des cimetières depuis qu'ils ne sont plus entretenus avec des produits anti-pesticides © Radio France - Anabelle Gallotti

Chambéry - France

Vous l'aurez remarqué si vous êtes allés fleurir les tombes de votre famille : les cimetières sont davantage végétalisés cette année... Adieu les pesticides depuis la loi Labbé de 2017 et vive les allées engazonnées ! 

A Chambéry dans le plus grand cimetière de la ville, Carrière Neuve, 8 000 tombes, 7 hectares, le changement est radical. On marche sur des allées engazonnées là où il y a encore deux ans, on ne trouvait que du bitume ou des gravillons. Des arbres ont été replantés depuis la tempête de 2017, plusieurs espèces qui fleurissent à différentes périodes de l'année, avec des feuillages variés.

A Chambéry, comme dans de nombreuses communes, la transition a été difficile, entre le tout pesticide et le zéro pesticide. "La première année sans pesticide, nous avons été envahis par deux plantes : le pissenlit et le laiteron, une forme de chardon. Il a fallu beaucoup travailler pour arriver au résultat d'aujourd'hui" explique Daniel Briand, responsable du service des espaces verts à Chambéry. 

Entre les tombes, les espaces ont été minéralisés. C'est plus facile pour l'entretien dans ces espaces réduits ! - Radio France
Entre les tombes, les espaces ont été minéralisés. C'est plus facile pour l'entretien dans ces espaces réduits ! © Radio France - Anabelle Gallotti

Depuis la loi Labbé de 2017, les collectivités territoriales, les établissements publics et l’Etat ne peuvent plus utiliser ou faire utiliser des pesticides pour l’entretien des espaces verts, comme dans les cimetières. 

"Aujourd'hui, le cimetière devient un parc à part entière avec des arbres, des bancs et bientôt des abeilles, qui feront de ce cimetière un lieu de biodiversité à part entière." - Aloïs Chassot adjoint au maire

"C'est une approche complétement différente" indique Aloïs Chassot, adjoint au maire de Chambéry, chargé du développement durable "avant on arrosait de produit chimique, deux fois dans l'année et c'est tout" précise-t-il. En faisant référence aux cimetières des pays du nordiques, il précise que là-bas les gens vont leur footing dans les cimetières.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu