Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sud-Ouest : le nouveau marché du cèpe est sur Internet

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu, France Bleu Périgord

Signe des temps, le marché du cèpe se fait de plus en plus sur Internet. Depuis cette année, beaucoup de particuliers vendent leurs cueillettes sur des sites de ventes à d'autres particuliers. Rencontre avec trois vendeurs de la région.

Une cueillette miraculeuse que Robert met en vente sur internet.
Une cueillette miraculeuse que Robert met en vente sur internet.

Pau, France

Robert a 48 ans. Il habite à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques). Il travaille. Il affirme que s'il vend sur Internet, ce n'est pas pour l'argent. C'est surtout un amoureux de la nature et des sous-bois. Un de ses amis est propriétaire forestier dans les Landes. Il l'a autorisé à ramasser des champignons. Robert a trouvé et vendu 10 kilos de cèpes de première qualité cette semaine. Robert raconte que tout part en deux heures sur internet. 

Le trafic varie selon les poussées, mais il est de toute manière bien en dessous des prix pratiqués sur les marchés ou chez le primeur. La fraîcheur est garantie et la qualité souvent au rendez-vous. Des jeunes cèpes encore blancs pour 20 euros et parfois moins, et pour des qualités un peu moindre, mais tout a fait présentables ça peut descendre à 10 euros le kilo. 

Des cèpes dans les épinards

Joao vit à Lannemezan (Hautes-Pyrénées). Ça fait deux ans qu'il vend ses cueillettes sur Internet. Il ne travaille pas. Il vit avec son fils. Les fins de mois sont dures, alors à la saison, il va dans les bois trois ou quatre fois pas semaines. Et il vend tout de suite sur le net. "Ça met un peu de beurre dans les épinards." Entre trois et quatre kilos à chaque fois. Même tarif pour Joao : 15 euros le kilo pour des jeunes cèpes extra frais. "Je veux pas non plus qu'il y ait de l'arnaque. Je comprends que certains gens ne puissent pas les payer 30 euros sur le marché."

Joao vend des cèpes pour améliorer un peu son quotidien.

Les cèpes pour payer le gaz

Alexa est Landaise. Elle vit à Mont-de-Marsan. Elle aussi vend des champignons sur Internet depuis cette année. Sa mère ramasse les champignons depuis toujours. Alexa n'a pas le temps. La famille a eu l'idée cet été de vendre plutôt que remplir les congélateurs. La maman touche une toute petite retraite et a du mal a joindre les deux bouts. Alors elle cueille les cèpes, les nettoie, et c'est Alexa qui les vend sur Internet pour sa mère. "Hier, ça nous a permis de payer le gaz, et puis la saison des champignons c'est aussi celle des taxes foncières et d'habitation !"

Une qualité parfaite pour 15€/Kg - Aucun(e)
Une qualité parfaite pour 15€/Kg - Robert (dr)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu