Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le pape recommande la psychiatrie pour l'homosexualité décelée à l'enfance

lundi 27 août 2018 à 8:26 - Mis à jour le lundi 27 août 2018 à 8:29 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Le pape François a recommandé dimanche le recours à la psychiatrie lorsque des parents constatent des penchants homosexuels dès l'enfance chez leur progéniture, au cours d'une conférence de presse dimanche dans l'avion qui le ramenait d'Irlande à Rome.

Le pape François au cours d'une conférence de presse dimanche dans l'avion qui le ramenait d'Irlande à Rome
Le pape François au cours d'une conférence de presse dimanche dans l'avion qui le ramenait d'Irlande à Rome © AFP - Gregorio BORGIA

Ce sont des propos qui risquent de faire réagir. Lors d'une conférence de presse dimanche dans l'avion qui ramenait le pape François d'Irlande au Vatican, un journaliste lui a demandé ce qu'il dirait à des parents constatant les orientations homosexuelles de leur enfant.

Pas de silence

Et le souverain pontife de répondre : "Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C'est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans".

Et de préciser : "Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité".

  - Visactu
© Visactu -