Société

Le Parisien-Aujourd'hui en France change de formule

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région dimanche 11 septembre 2016 à 22:00 Mis à jour le lundi 12 septembre 2016 à 9:22

Le nouveau Parisien
Le nouveau Parisien © Radio France - Martine Bréson

Le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France change de look et investit 10 millions d'euros pour remodeler son offre sur le web mais aussi sa version papier. Le quotidien espère se relancer avec une formule davantage tournée vers l'information locale et le service. Le nouveau journal sort lundi.

Le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France est en perte de vitesse. Pour faire face, Francis Morel, président du groupe Les Echos-Le Parisien avec le soutien du géant du luxe LVMH qui a racheté le journal en 2015, veulent se lancer dans "une nouvelle ère". Ils investissent 10 millions d'euros pour le web et pour la version papier. Il lance un nouveau slogan "Tout vous concerne" pour souligner la proximité avec le lecteur.

Ce qui va changer

Vous ne serez pas totalement perdu en feuilletant la nouvelle formule du quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France. La Une propose une très grande photo en haut de page avec un gros titre. En dessous une photo plus petite et à droite une série de titres. La maquette se veut plus claire. Le journal proposera d'avantage d'informations locales et de services. Le quotidien a renforcé les équipes de ses dix éditions franciliennes. Pour le directeur des rédactions, Stéphane Albouy, ceux qui achètent le journal le font surtout pour avoir des infos de proximité. Le journal aura quatre pages d'informations locales en plus la semaine, huit le vendredi. Tous les jours il proposera aussi une double page consacrée à l'info service, la santé, la consommation etc...

Les éditions départementales du Parisien - Radio France
Les éditions départementales du Parisien © Radio France - Martine Bréson

Sur le Web

Le site internet, qui avait été rafraichi en juin 2016, se repositionne en lançant une offre à dix euros par mois. Il y aura deux éditions numériques dans la journée : un tour de l'actualité à 18h00 et le journal du lendemain à 23h30 soit un quart d'heure seulement après le bouclage. Les applications d'infos locales et sportives sont abandonnées. Pour lire des articles sur son mobile, il faudra payer.

Le Parisien indique que depuis qu'il a mis en place un système qui limite le nombre d'articles gratuits sur le web, son site a enregistré 30% de ventes supplémentaires.

Alors qu'il avait longtemps privilégié l'achat en kiosque, Le Parisien veut désormais encourager les abonnements. Les tarifs vont baisser. Ils passent de 41 euros par mois à 25 euros mensuel. Le prix en kiosque ne change pas. Le journal espère stabiliser ses ventes d'ici deux ans.

Bientôt un déménagement

Le Parisien et Les Echos  ne comptent pas rapprocher leurs équipes éditoriales mais ils vont travailler ensemble pour améliorer leur stratégie de vente. Fin 2017, les deux journaux ont prévu d'emménager dans les mêmes locaux à Paris, dans le XVème arrondissement. Une stratégie qui s'accompagne d'une soixantaine de départs qui a eu lieu après le rachat par LVMH et d'une quarantaine de nouvelles arrivées, précise Stéphane Albouy.

Le Parisien-Aujourd'hui en France en chiffres

Le quotidien emploie 421 journalistes. Il est publié à 344.000 exemplaires. Il compte 2,4 millions de lecteurs. Le Parisien indique avoir 12,2 millions d'utilisateurs sur internet (hors réseaux sociaux) dont 5,8 millions sur mobile.