Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le père Charles de Foucauld bientôt canonisé par le pape François

Viviers, France

Le Vatican a annoncé mercredi que le pape François allait canoniser le père Charles de Foucauld. Un prêtre ermite au Sahara qui avait de très nombreux liens avec l'Ardèche, notamment à Viviers.

Le pape François
Le pape François © Radio France - Mathilde Imberty

Charles de Foucauld n'est pas ardéchois. Il est né en 1858 à Strasbourg et il est surtout connu pour sa vie d'ermite dans le massif saharien du Hoggar. C'est pourtant en partie en Ardèche que sa vocation a pris forme. Charles de Foucauld a été béatifié en 2005 par le pape Benoît XVI. 

Un moine à Notre-Dame des neiges

Charles-Eugène, vicomte de Foucauld est né à Strasbourg dans une famille aristocratique aisée. Il fait Saint-Cyr et devient officier dans l'armée. Il a été élevé dans la religion catholique mais l'a abandonnée et l'Eglise explique même qu'à cette époque il mène une vie très dissolue. Il garde tout de même dans un coin de la tête une recherche de spiritualité.    

Un voyage au Maroc après avoir quitté l'armée l'impressionne fortement. Il est fasciné par la foi des musulmans. En rentrant à Paris, il rencontre un prêtre et sa recherche s'approfondit. Il veut vivre dans la pauvreté, à l'image de Jésus et loin du monde. C'est ce qui l'amène jusqu'à la trappe de Notre-Dame-des-neiges à Saint-Laurent-les-Bains en Haute-Ardèche.  Il veut devenir moine. C'est là qu'il fait la connaissance de l'évêque de Viviers, Mgr Bonnet. L'évêque est fasciné par la profondeur de l'homme. Il l'ordonne prêtre en 1901

Le sud algérien  

Charles de Foucauld part pour le sud algérien où il vit en ermite dans le désert au milieu des touaregs. Pas de prosélytisme chez cet homme. "Si je suis un homme bon, ils verront que ma religion est bonne", disait-il. Charles de Foucauld va passer sa vie dans son ermitage saharien. Il est assassiné en 1916 à l'âge de 56 ans par des pillards.  

Un fond de Foucauld conservé à Viviers

L'évêché de Viviers conserve le fond de Foucauld qui rassemble ses nombreux écrits. D'abord une correspondance abondante, mais aussi des travaux scientifiques importants. Il rédige également un dictionnaire touareg-français qui fait encore autorité aujourd'hui. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu