Société

Louis ne peut pas manger normalement, ses parents lancent un appel aux dons

Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Paris et France Bleu jeudi 10 août 2017 à 18:00

A 5 ans, Louis rêve d'apprendre à manger avec sa bouche pour rejoindre ses camarades à la cantine l'année prochaine
A 5 ans, Louis rêve d'apprendre à manger avec sa bouche pour rejoindre ses camarades à la cantine l'année prochaine © Radio France

A 5 ans, Louis ne rêve que d'une chose : manger normalement ! Le petit garçon est nourri par sonde gastrique depuis qu'il a 6 mois. Aujourd'hui sa maladie des poumons est soignée mais aucune solution n'existe en France pour le sevrer du gavage. Ses parents lancent donc un appel aux dons.

Depuis qu'il a 6 mois, Louis est nourri par sonde gastrique. Tout a commencé quand une maladie des poumons a été détectée chez le nourrisson. Les médecins ont demandé à la famille d'accepter qu'il soit nourri par sonde naso-gastrique. Une solution qui aurait dû être provisoire... Aujourd'hui Louis a 5 ans et sur son ventre, une sorte de "robinet" permet à ses parents de le nourrir.

Bébé, Louis était nourri par sonde naso-gastrique  - Radio France
Bébé, Louis était nourri par sonde naso-gastrique © Radio France

Aujourd'hui, le petit garçon pourrait manger normalement. Seulement voilà, manger ça s'apprend. Surtout que la bouche représente pour lui le souvenir d'années de douleur et de vomi, jusqu'à 20 fois par jour. Etre nourri par gavage entraîne également de gros problèmes digestifs et un retard de motricité.

En France, aucune solution de sevrage n'est proposée. Mais les parents de Louis ont trouvé une solution en Autriche, où une clinique guérit les enfants en 15 jours. Un "stage de sevrage" et un voyage qui coûtent cher : 10.000 euros. La famille a donc lancé un appel aux dons sur le site gofundme. 6.350 euros ont déjà été récoltés. Les parents de Louis en sont très émus : "Ça nous va droit au cœur. Grace à tous ces dons la vie de Louis va enfin changer, il va pouvoir croquer la vie à pleine dent !"

  • Pour aider Louis à décoller vers l'Autriche et une nouvelle vie, cliquez ici.