Société

Le petit Sacha chante la Marseillaise au gendarme Bastien : émouvantes retrouvailles à Saint-Étienne

Par Angy Louatah, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 6 août 2016 à 17:26

Les retrouvailles avaient lieu à la gendarmerie de Saint-Étienne.
Les retrouvailles avaient lieu à la gendarmerie de Saint-Étienne. © Radio France - Angy Louatah

Au lendemain de l'attentat de Nice, la vidéo du petit Sacha entonnant la Marseillaise devant un gendarme réserviste de la Loire, lors d'une étape du tour de France près de Vallon Pont d'Arc en Ardèche, avait fait le tour du net. Le gendarme et l'enfant se sont retrouvés à Saint-Étienne samedi midi.

Sacha a quatre ans et habite dans l'Ain avec ses parents et son grand frère. Bastien est gendarme réserviste dans la Loire. Le 15 juillet dernier, lors d'une étape du tour de France, Sacha était en vacances avec ses parents près de Vallon Pont d'Arc, en Ardèche. Bastien sécurisait l'évènement. C'est alors que le petit garçon s'est mis a entonner la Marseillaise devant le jeune homme en uniforme. Sa maman eu l'idée de poster la vidéo sur internet, sans savoir qu'au lendemain des attentats de Nice, la scène allait émouvoir la toile.

Le compteur de vues n'arrêtait pas de tourner, je n'imaginais pas que ça allait faire ça. J'ai juste voulu filmer comme les parents le font quand leurs enfants font quelque chose de spécial. (Nathalie, maman de Sacha)

Bastien s'est alors mis en tête de retrouver l'enfant pour l'accueillir, lui et sa famille, à la gendarmerie de Saint-Étienne. Pari gagné, ce samedi midi, les gendarmes ont couvert d'honneur et de cadeaux le petit chanteur. Une belle casquette de gendarme, clin d’œil à la casquette de meilleur grimpeur du tour de France que l'enfant porte sur la vidéo, mais également des jouets, des livres et une lettre de remerciement.

Sacha bien gâté par les gendarmes !

"Certains nous ont dit qu'on était des fachos"

Sauf qu'un enfant qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, ça peut parfois inquiéter les parents. Jean-Christophe et Nathalie ont eu le malheur de lire certains commentaires plus que limites.

J'ai eu un peu peur en voyant les réactions sur les réseaux sociaux, certains nous ont dit qu'ils allaient le retrouver pour lui casser les jambes, qu'on était des fachos et qu'à quatre il avait déjà choisi son parti politique... Tout ça parce qu'il chante la Marseillaise ! (Jean-Christophe, papa de Sacha)

"On ne sait jamais ce qu'il peut arriver" (Jean-Christophe)

Partager sur :