Société

Le pistard François Pervis mis sur la touche par la Fédération Française de Cyclisme

Par Germain Treille et Gildas Menguy, France Bleu Mayenne et France Bleu mardi 24 janvier 2017 à 10:27

François Pervis rentrera en France avec une seule médaille, du bronze
François Pervis rentrera en France avec une seule médaille, du bronze © Radio France

Le champion mayennais François Pervis aimerait comprendre pourquoi la Fédération l'a exclu du pôle France.

François Pervis et ses deux compagnons de l'équipe de France de cyclisme sur piste, Grégory Baugé et Michaël d'Almeida, reprochent à la Fédération de les avoir mis à l'écart. Un conflit qui remonte à l'été dernier. Les relations se sont dégradées entre les deux parties après les JO de Rio où les pistards n'avaient pas brillé.

François Pervis, qui a remporté six titres mondiaux, n'a plus accès au Vélodrome national, en région parisienne, pour s'entraîner.

Réunion de conciliation jeudi

Après plusieurs mois au Japon, de retour en Mayenne, il est donc obligé de parfaire sa condition sur la route et effectue quelques sprints loin de toute piste. Une situation loin d'être idéale pour conserver un haut niveau de performance : "Les coureurs qui étaient au Brésil auraient trop critiqué la Fédération sur la préparation qui a été très mauvaise. En aucun cas je n'ai tenu un propos irrespectueux. On ne comprend pas et on est dans le flou le plus total" explique François Pervis à France Bleu Mayenne.

Une réunion de conciliation se déroulera jeudi matin au ministère des Sports avec le Directeur Technique National de la Fédération.

Le champion de Villiers-Charlemagne affirme qu'il est prêt physiquement pour participer à de nouvelles aventures et notamment, si on fait appel à lui évidemment, aux Mondiaux du mois d'avril.