Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le plan crèche à Toulouse : 833 places de plus d’ici 2018

mardi 1 décembre 2015 à 18:56 - Mis à jour le mercredi 2 décembre 2015 à 8:45 Par Olivier Lebrun et Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

C’est l’une des priorités de l’équipe municipale de Jean-Luc Moudenc, le plan "petite enfance" doit répondre aux besoins de garde des nouveaux parents. Mais pas sûr que cela suffise : 2.400 familles sont sur liste d’attente.

Une nouvelle crèche à Bourbaki
Une nouvelle crèche à Bourbaki © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

Chaque jour, il naît 18 nouveaux petits toulousains, les 0/3 ans représentent 4,5% de la population, un chiffre supérieur à la moyenne nationale (3,6%). Pour faire face à cet afflux de population, et répondre à l'impatiente des parents, 2400 familles sont en attente de solution de garde pour leurs enfants, la ville de Toulouse tente de trouver des solutions pour offrir des modes de garde adaptés.

L'objectif du plan crèche est d'ouvrir 833 places supplémentaires d'ici 2018 (sur les 6 000 déjà existantes), pour accueillir 1 000 enfants supplémentaires en crèche, halte-garderie ou relais d'assistante maternelle. 356 places ont déjà été créées depuis un an et demi.

17 projets ont vu le jour dans les quartiers, comme le multi accueil "Germaine Chaumel" qui vient d'être inauguré dans le quartier Bourbaki, aux Minimes.Il regroupe sur un même lieu une crèche halte-garderie de 40 enfants, et un relais d’assistantes maternelles. Elles sont 115 dans le quartier. Reportage d'Olivier Lebrun

le nouveau centre petite enfance dans le quartier Bourbaki

16 nouveaux projets seront menés par la ville de Toulouse d'ici 2018, notamment la construction de deux multi-accueil dans le nouveau quartier de la Cartoucherie qui accueillera 10 000 habitants. Trois projets de crèche sont également programmés dans le quartier Lalande. Des crèches municipales, mais aussi associatives et des crèches d’entreprise concédées par appel d’offre à des sociétés de crèches privées, mais soutenues par la Caisse d’Allocation Familiale.

833 places en crèches municipales créées d'ici 2018 à Toulouse - Radio France
833 places en crèches municipales créées d'ici 2018 à Toulouse © Radio France - Yves Renaud

REECOUTEZ - Les témoignages des auditrices de France Bleu Toulouse dans la Ligne Ouverte

Annabelle  n'a pas eu de place en crèche à Castelginest, elle a fini par avoir recours à une assistante maternelle, mais elle estime que les exigences des nounous indépendantes sont trop contraignantes. Coralie, une maman de Tournefeuille, a elle aussi choisi une assistante car les horaires de la crèche publique ne lui convenaient pas. Véronique, ellle, est assistante maternelle à Fonsorbes et elle cherche des enfants à garder, tout comme Amélie de Seysses. En zone péri-urbaine, à la campagne, visiblement les nounous sont trop nombreuses

Nous sommes une centaine d'assistantes maternelles à Fonsorbes, c'est trop pour une petite commune ! Trop d'agréments ont été donnés. — Véronique, assistante maternelle

Ligne Ouverte 8h10-20 du mercredi 2 décembre 2015

Les critères d’admission en crèche ont été modifiés, priorité aux parents actifs.

Approuvée par une délibération du Conseil Municipal du 10 Avril 2015, la priorité est désormais donnée aux parents justifiant d’une activité professionnelle ou d’une reprise d’activité, plutôt que sur les critères de revenu. 1850 places ont ainsi été attribuées dans les crèches de la ville de Toulouse entre mai 2014 et novembre 2015. 

Au moment de l’inscription, des justificatifs sont demandés (lieu de résidence, preuve de l’activité professionnelle). Chaque dossier se voit attribuer un certain nombre de points en fonction des critères ci-dessous :

  • Couples dont les deux membres travaillent : 5pts 
  • Couple dont un membre travaille : 3pts 
  • Couple dont les deux membres ne travaillent pas : 1pt 
  • Famille monoparentale qui travaille : 5pts 
  • Famille monoparentale qui ne travaille pas : 2pts.  

Ces critères indicatifs n’excluent pas l’examen de situations particulières (urgence, reprise d’emploi, handicap, etc..).

Voir les critères de la commission d'admission unique.

REECOUTEZ - L'interview de Laurence Katzenmayer, adjointe au maire de Toulouse chargée de la famille et de la petite enfance

La crèche est un environnement créé pour les parents qui travaillent. Pour un parent qui ne travaille pas, il peut avoir deux jours par semaine dans des structures multi-accueil, il y a aussi les halte-garderies.

Laurence Katzenmayer, adjointe chargée de la petite enfance à Toulouse