Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Dijon, le maire renonce à construire 600 logements dans le quartier des Lentillères

-
Par , France Bleu Bourgogne

Lors du Conseil municipal de Dijon consacré au plan local d'urbanisme intercommunal, François Rebsamen a annoncé qu'il renonçait à la 2e phase de construction de logements sur le quartier des Lentillères. Le maire de Dijon demande à ceux qui occupent illégalement les terrains de quitter les lieux.

La construction des 900 premiers logements sur le quartier des maraîchers à Dijon
La construction des 900 premiers logements sur le quartier des maraîchers à Dijon © Radio France -

Dijon, France

La nouvelle a surpris même ceux qui occupent illégalement depuis des années le quartier des Lentillères à Dijon : François Rebsamen renonce à la deuxième phase d'urbanisation du quartier. Le projet prévoyait la construction de 600 logements en plus des 900 déjà construit sur la zone. Le maire de Dijon est prêt à accorder un bail aux cultivateurs qui sont installés dans les jardins. En revanche, François Rebsamen demande à tous ceux qui occupent illégalement les terrains de quitter les lieux. 

Rassemblés devant l'église Notre Dame sous les fenêtres du Conseil municipal, une cinquantaine de personnes, des soutiens aux habitants du quartier des Lentillères, ont manifesté bruyamment avec un concert de casseroles. Pour Tristan, soutien aux habitants, l'annonce du maire de Dijon est "une avancée dans ce dossier". Pour autant, les habitants souhaitent en savoir plus sur le projet. Ils doivent se réunir prochainement en assemblée générale. 

Cette annonce intervient en marge du Conseil municipal consacré au plan local d'urbanisme intercommunal habitat et déplacements. De son côté, l'opposition a fait savoir qu'elle est contre le PLUi-HD. Laurent Bourguignat parle de "bétonisation à outrance" qui touche tous les quartiers de Dijon. Selon l'élu, il y a assez de logements vides sur Dijon. 

Le PLUi-HD prévoit la construction de 15 000 logements sur la métropole dijonnaise jusqu'en 2030

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu