Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le plan national de lutte contre la pauvreté décliné dans le Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

En 2018, 4,75% des ménages du Puy-de-Dôme étaient allocataires du Revenu de Solidarité Active. Des populations en difficultés que devrait permettre d'aider cette convention de stratégie locale de lutte contre la pauvreté.

La cour de la mini-crèche Les Guillemets
La cour de la mini-crèche Les Guillemets © Radio France - Emmanuel Moreau

Puy-de-Dôme, France

12,8% de la population du Puy-de-Dôme est en situation de pauvreté ; c'est deux points de moins qu'au niveau national mais cela représente tout de même 14.320 ménages allocataires du RSA (Revenu de Solidarité Active). C'est pour cela que la préfète du Puy-de-Dôme et le président du Conseil Départemental ont signé ce mardi le plan local de lutte contre la pauvreté. Il reprend les grands thèmes du plan national, avec quelques petites particularités locales, comme la mise en place d'un référent unique afin d'éviter que les personnes en difficulté se perdent entre toutes les administrations.

La convention fixe deux priorités : la prévention et la protection de l'enfance, ainsi que l'insertion et le retour à l'emploi. Deux thèmes réunis dans le lieu où a été symboliquement signé la convention, la micro-crèche "Les Guillemets".

Une micro-crèche unique en Auvergne

Elle est ouverte depuis 2 ans dans le centre ville de Clermont. Derrière une grande porte verte, des poussettes sont rangées à l'entrée d'une cour où jouent une demi-douzaine d'enfants. D'un coté la crèche, de l'autre le local qui abrite l'association à l'origine de ce projet unique en Auvergne. L'idée est d'accueillir les enfants de personnes qui suivent un parcours d'insertion, par exemple une formation. Ce sont souvent des mères isolées. Elles bénéficient en plus d'un accompagnement social, pour les aider dans leur retour à l'emploi ainsi que dans les démarches vers un mode de garde pérenne.

La micr-crèche Les Guillemets - Radio France
La micr-crèche Les Guillemets © Radio France - Emmanuel Moreau

"Les Guillemets" dispose de dix places (des berceaux), six pour les bénéficiaires de ce projet et quatre pour un accueil plus classique, afin de préserver une mixité. En un peu moins de 2 ans, elle a accueilli les enfants de 41 familles. Mais la capacité d'accueil est bien insuffisante pour faire face à la demande avec 70 refus, faute de place. La micro-crèche emploie cinq personnes.