Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Planning familial de Dordogne ferme ses portes, faute de bénévoles

-
Par , France Bleu Périgord

Le Planning familial de Dordogne n'a plus assez de bénévoles pour rester ouvert. Le centre est fermé depuis fin juin, et la structure sera liquidée en septembre prochain. Des alternatives, comme un numéro vert ou un chat, sont proposées pour continuer de répondre aux questions des Périgourdins.

Faute de bénévoles pour le faire tourner, le Planning familial de Dordogne, installé boulevard Ampère à Périgueux, a dû fermer ses portes à la fin du mois de juin.
Faute de bénévoles pour le faire tourner, le Planning familial de Dordogne, installé boulevard Ampère à Périgueux, a dû fermer ses portes à la fin du mois de juin. © Radio France - Ambre Rosala

Voilà plus d'un mois que l'on trouve portes closes en passant devant le 74, boulevard Ampère, à Périgueux. Le Planning familial de Dordogne, qui a pour mission d'écouter, d'accompagner et d'informer autour des questions liées à la santé sexuelle, a cessé ses activités depuis la fin du mois de juin, faute de bénévoles. Il n'y avait plus qu'une seule salariée pour faire tourner la structure. "On a dû fermer le centre avec regret", explique Monique Nicolas, trésorière de la Fédération régionale du Planning familial de Nouvelle-Aquitaine. "Mais on savait bien qu'on ne pouvait pas faire vivre artificiellement une association qui n'en pouvait plus, qui n'avais plus l'énergie ni les forces."

La structure sera dissolue en septembre, le temps que le licenciement économique de la toute dernière salariée du Planning familial de Dordogne soit effectif. Ensuite, la fédération régionale espère pouvoir repartir de zéro. "On va essayer de reformer une équipe, voir s'il n'y a pas d'anciens bénévoles qui voudraient recommencer", raconte Monique Nicolas. "Notre objectif, c'est de reconstruire un Planning familial en Dordogne dans le courant de l'année 2021. 

60% des personnes qui ont visité le centre l'année dernière avaient moins de 24 ans

En attendant, le Planning familial n'a pas laissé les Périgourdins sans solution. Un numéro vert, le 0 800 08 11, répond à toutes les questions de manière anonyme et gratuite. Et le site régional d'information "Ton Plan à Toi" a ouvert un tchat anonyme destiné aux 15-30 ans. 

Mais pour l'association Femmes Solidaires, ces outils ne sont pas suffisants pour pallier la fermeture du centre. "Qui d'autres que des personnes de terrain, qui sont à proximité directe avec ces jeunes, peuvent les aider à prendre des décisions ?", lance Pascale martin, présidente départementale de l'association. Elle rappelle que 60% des personnes qui ont visité le Planning familial de Dordogne l'année dernière avaient moins de 24 ans. Et les prises en charge sont principalement liées à des questions de contraception et d'avortement. "Ce n'est pas Internet qui va répondre à ces questions-là", poursuit Pascale Martin. "Ces outils numériques ne sont pas inutiles, mais ça ne peut pas être uniquement comme cela que ça se passe."

En réaction à la fermeture du Planning familial de Dordogne, l'association Femmes Solidaires a interpelé le préfet de la Dordogne, Frédéric Périssat, dans une lettre datée du 21 juillet. Sa présidente départementale Pascale Martin réclame plus de moyens pour faire face à la dissolution de la structure.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess