Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le plus grand projet œnotouristique d'Europe" à la place des anciennes casernes de Libourne

-
Par , France Bleu Gironde

C'est un projet d'envergure qu'a présenté ce mercredi, Michel Ohayon l'homme d'affaires bordelais sur le site de l'Esog, l'Ecole des Sous Officiers de gendarmerie. Il veut aménager les 7 hectares des anciennes casernes militaires en centre commercial dédié au vin, avec hôtel 5 étoiles et musées.

Le réaménagement de l'entrée de la caserne Lamarque à Libourne selon le projet de Michel Ohayon
Le réaménagement de l'entrée de la caserne Lamarque à Libourne selon le projet de Michel Ohayon - Atelier Aquitain d’Architectes Associés

Les premiers coups de pioche sont espérés en 2023 pour ce projet de reconversion des anciennes casernes militaires de Libourne, l'ESOG, l'école des sous-officiers de gendarmerie qui se cherche un avenir depuis 2009. L'homme d'affaires bordelais, Michel Ohayon (propriétaire du Grand Hôtel de Bordeaux mais aussi de la Grande Récré ou des Galeries Lafayette), a annoncé, ce mercredi 13 janvier, vouloir en faire "le plus grand projet œnotouristique d'Europe". 

Premier centre commercial du vin de Bordeaux

Une "ambition qui met la pression" reconnaît Michel Ohayon. Il imagine l'Esog comme un écrin pour les meilleurs vins de Bordeaux, "le premier centre commercial du vin, le grenier du vin mondial" ; la plus grande et plus belle cave pour mettre en valeur les plus grands vins de Bordeaux. Pour les déguster et les acheter sur place, avec un volet digital également qui permettrait  aux touristes du monde entier de les retrouver et les commander sur le net une fois retournés chez eux. Les Chinois sont visés en particulier. 

Hôtel cinq étoiles, parc d'attraction intérieur, brocante et musées

Un hôtel cinq étoiles doit aussi voir le jour, ainsi que des magasins de déstockage de marques de luxe et haut de gamme. Le luxe est un des maîtres mots du lieu mais les Libournais et Girondins pourront aussi se balader dans ce que Michel Ohayon appelle un "village" de sept hectares, au cœur de Libourne. Il veut aussi y adosser un parc de loisirs indoor pour les enfants, de type Parc Astérix. Un musée de l'automobile des années 30 à 60, mais également une galerie d'art contemporain et une brocante, auraient aussi leur place. 

Très, trop ambitieux et démesuré ?

Un projet multiple, démesuré, très, trop, ambitieux au regard de la crise sanitaire actuelle ? "Il faut être optimiste en période de crise. Et ne pas se censurer et il faut fantasmer et rêver" dit Michel Ohayon. C'est "crédible", quand c'est Michel Ohayon qui parle, assure le maire de Libourne Philippe Buisson. Montant du projet : impossible d'avoir un chiffre. "On ne regarde pas l'investissement, on regarde la rentabilité à venir, et les partenaires potentiels spontanément, nous contactent déjà" explique Michel Ohayon. Il vise entre six et huit millions de visiteurs par an.

Michel Ohayon le PDG de la Financière Immobilière Bordelaise
Michel Ohayon le PDG de la Financière Immobilière Bordelaise © Radio France - Stéphanie Brossard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess