Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

Le "Pôle viandes locales" de Bourganeuf commence à produire steaks, boulettes et saucisses

-
Par , France Bleu Creuse

L'abattoir n'est pas encore en fonction mais le "Pôle viandes locales" de Bourganeuf vient de débuter la partie transformation. La viande est vendue en colis dans la France entière ou en vente directe à la ferme par les 74 éleveurs creusois actionnaires.

Le "pôle viandes locales" assure la découpe et la transformation de la viande.
Le "pôle viandes locales" assure la découpe et la transformation de la viande. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Depuis deux mois, quatre bouchers s'affairent au "Pôle viandes locales" de Bourganeuf en Creuse. Le chantier du fameux abattoir "éthique" n'est pas tout à fait terminé ; les animaux ne sont pas abattus sur place, mais à Limoges ou La Châtre. En revanche, depuis mai, la maturation, la découpe et la transformation sont désormais 100% creusoises.

C'est la proximité et le local, on transforme le produit de A à Z

"C'est génial, en Creuse nous avons un outil exceptionnel au service des viandes locales pour la vente en circuits-courts, on ne peut que s'en réjouir", s'enthousiasme Guillaume Betton, président du SAS "Pôle viandes locales". Les carcasses arrivent à Bourganeuf entre les mains notamment d'Emilien Sursingeas, l'un des quatre bouchers. Ici, pas d'intermédiaire : il travaille directement avec les éleveurs. "Quand on fait leur découpe, ils viennent et emballent les colis avec nous. C'est la proximité et le local, on transforme le produit de A à Z."

Emilien est l'un des quatre bouchers de la structure.
Emilien est l'un des quatre bouchers de la structure. - Pôle viandes locales de Bourganeuf

Développer les circuits-courts

Le "Pôle viandes locales" et ses soixante-quatorze éleveurs actionnaires ont mis en place une double stratégie. Une partie de la viande est vendue directement par les agriculteurs à la ferme, sur les marchés ou à domicile.

Grâce à cette structure, Sébastien Perrier, éleveur bio à Vigeville, a diversifié son offre : "Je vendais des rôtis et du bourguignon à la ferme depuis longtemps, mais désormais mes clients peuvent consommer de la viande transformée à Bourganeuf. Je peux leur proposer des produits que je n'avais pas avant, comme les saucisses et les merguez. On va faire de la viande des Grisons, du saucisson, du chorizo... Ça ouvre un potentiel énorme." Il peut aussi vendre des viandes qu'il ne produit pas, comme du mouton et de l'agneau, élevés par les autres agriculteurs actionnaires du Pôle.

Des colis dans toute la France

L'autre partie de la viande transformée est commercialisée dans la France entière. Cette vente par correspondance prend la forme de colis surgelés livrés le jeudi via le site lesviandespaysannes.net. Les clients peuvent par exemple acheter des assortiments pour barbecue ou des viandes affinées.

En deux semaines, une cinquantaine de commandes ont été enregistrées, notamment en région parisienne et dans le Nord. "C'est un bon début, même si on peut faire plus. La vente en ligne se développe, c'est un moyen de promouvoir nos viandes locales en-dehors de la Nouvelle-Aquitaine", souligne Guillaume Betton.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess