Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le port de plaisance d'Arcachon ne prend pas de vacances

-
Par , France Bleu Gironde

Pas de repos pour le 3e port de plaisance français : dans les ateliers, on est en train de préparer la saison qui arrive. Les premiers plaisanciers sont attendus dans une quinzaine de jours.

Arcachon dispose d'un port à sec de 110 places.
Arcachon dispose d'un port à sec de 110 places. © Radio France - Pierre Coquelin

Arcachon, France

Le bruit du vent sur les mâts, le gris du ciel de février, quelques touristes qui se baladent sur les quais. Voilà qui tranche avec l'effervescence du port à sec. Pour les employés, c'est loin d'être les vacances : ça sent la peinture, les engins de chantier vont et viennent, le bruit des meuleuses résonne dans les ateliers. On est déjà en train de préparer les bateaux pour la haute saison dans le 3e port de plaisance français (2600 anneaux).

Clientèle parisienne et bordelaise en vacances

L'hiver, c'est le moment où on s'occupe de tout ce qu'on n'a pas le temps de faire l'été. "On est en basse saison effectivement. On a moins de clients que l'été. Mais il y a beaucoup de travail administratif, de préparation, le suivi de nos clients qui viennent au mois de janvier renouveler leur contrat pour l'année en cours. Sur la partie technique, on s'occupe pendant tout l'hiver de l'entretien des pontons, de nos engins. Les plaisanciers commencent à arriver à partir de mi-mars : c'est vraiment là qu'on commence notre haute saison au service manutention pour l'entretien des bateaux", explique Pascal de Goïti, le directeur du port de plaisance d'Arcachon. Il est à la tête d'une équipe de 16 personnes : la moitié travaille au tâches administratives, l'autre moitié à la manutention.

Côté magasins de vente de bateaux, c'est aussi le contre-la-montre. Yohann est commercial. L'oreille collée au téléphone, il enchaîne les rendez-vous. "On a déjà bien commencé : on a vendu beaucoup de bateaux lors des salons de fin d'année. On a encore une clientèle parisienne et bordelaise présente en vacances en ce moment. Parmi elle, les derniers clients qui viennent faire leur commande de bateau, pour une livraison à suivre pour juillet-août. Là pour l'instant, on prépare les bateaux. Les premières livraisons ont commencé. La grosse période va vraiment commencer dans une quinzaine de jours pour finir en août", ajoute le commercial.

Des professionnels qui seront aussi au rendez-vous lors du 4e salon nautique d'Arcachon, du 14 au 17 avril.

Choix de la station

France Bleu