Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Aquarius : le mauvais temps en Méditerranée retarde le sauvetage des 58 migrants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le mauvais temps et une mer agitée empêchent ce mercredi les 58 migrants de l'Aquarius de quitter le bateau humanitaire au large de Malte. Selon un accord trouvé entre plusieurs pays européens, la France accueillera 18 réfugiés, l'Espagne et l'Allemagne 15 et le Portugal 10.

L'Aquarius, navire humanitaire, en août 2018
L'Aquarius, navire humanitaire, en août 2018 © Maxppp - DOMENIC AQUILINA

Plusieurs pays de l'Union européenne se sont mis d'accord, ce mardi, pour accueillir les 58 migrants à bord de l'Aquarius, alors que le navire cherche un port d'accostage depuis plusieurs jours. Le mauvais temps et une mer Méditerranée trop agitée ralentissent pour l'instant les opérations de sauvetage des migrants de l'Aquarius. Les 58 femmes, hommes et enfants doivent être transbordés sur des bateaux maltais avant d'être immédiatement répartis entre 4 pays européens. La France annonce qu'elle accueillera 18 réfugiés, l'Espagne et l’Allemagne 15 chacune. Le Portugal en accueillera dix. Les pays ont annoncé avoir trouvé un accord de "répartition solidaire" des 58 migrants secourus par le navire de SOS Méditerranée.

Lisbonne avait déjà été parmi les pays européens prêts à recevoir les migrants de l'Aquarius à la mi-août et d'une autre embarcation humanitaire, le Lifeline, à la fin juillet.

Le navire fait route vers Marseille

Le navire humanitaire a annoncé lundi faire route vers Marseille et ce mardi, Jean-Claude Gaudin, le maire de la cité phocéenne, s'est dit favorable à l'accueil de ces 58 migrants. Selon le site onboardaquarius.org, le navire  se trouvait toujours à environ 75 milles marins des côtes libyennes dans la matinée.

Sa destination finale n'a pas changé a indiqué MSF, qui affrète le navire avec SOS Méditerranée, à l'AFP : "Il fait route vers le nord", même s'il a dû pendant la nuit se dérouter après avoir reçu un appel pour un navire en détresse "chargé d'une centaine de personnes". "L'Aquarius a proposé de récupérer les naufragés" mais "apparemment c'est un navire marchand qui les a secourus", a-t-on précisé.

Les responsables de SOS Méditerranée avaient demandé lundi à la France d'autoriser un débarquement "exceptionnel" à titre "humanitaire", en précisant qu'il fallait "environ quatre jours" au navire pour gagner Marseille. Difficile d'être plus précis sur la date, l'Aquarius pouvant à tout moment "être mobilisé" sur un autre sauvetage, avaient-ils souligné.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu