Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Pouliguen : sur le port, les commerçants se mobilisent pour conserver des terrasses protégées des intempéries

-
Par , France Bleu Loire Océan
Le Pouliguen, France

"Des terrasses en courant d'air, non merci Mr le Maire". Depuis plusieurs jours, une quinzaine de patrons de restaurants et de bars installés sur le port du Pouliguen ont affiché ce genre de banderoles sur leurs établissements. Ils veulent conserver des terrasses abritées des intempéries.

Des banderoles en guise de protestation sur les façades des bars et restaurants
Des banderoles en guise de protestation sur les façades des bars et restaurants © Radio France - Anne Patinec

Sur le quai Jules Sandeau, face au port du Pouliguen, la plupart des restaurants et des bars possèdent une contre-terrasse, située sur le domaine public. Une terrasse abritée par des parois en plastique et un toit en toile qui permet aux clients de profiter de la vue sur le port même en plein hiver alors qu'il pleut et que le vent souffle. Actuellement, ces équipements sont démontés en raison des travaux sur le quai. 

La Municipalité veut des terrasses esthétiques

Dans le cadre du réaménagement du quai, la Municipalité a fait savoir que dans un souci esthétique, elle ne souhaite plus la présence de ce genre d'équipement . Les discussions avec les commerçants durent depuis deux ans . 

Sur un quai entièrement rénové, on ne souhaitait pas retrouver ce qu'il y avait il y a 15-20 ans, c'est pour ça qu'un effort qualitatif doit aussi s'appliquer aux contre-terrasses" Yves Lainé, le Maire du Pouliguen. 

Ces derniers jours, l'équipe municipale se dit prête à accepter des pare-vent en verre sur le pourtour des terrasses; des pare-vent rétractables dont la hauteur maximale n'a pas encore été définie. Concernant le toit, ça sera des parasols.

Aux décorations de Noël, les commerçants en colère ont ajouté des banderoles
Aux décorations de Noël, les commerçants en colère ont ajouté des banderoles © Radio France - Anne Patinec

Les commerçants craignent pour l'avenir de leurs établissements

Pour les établissements installés sur le port , les terrasses représentent au moins 30% de leur chiffre d'affaire. Les commerçants craignent que si les clients ne peuvent plus prendre un verre ou déjeuner en terrasse même en hiver comme ils en avaient l'habitude, ils préfèrent aller ailleurs. Leurs pétitions ont déjà recueilli plus de 1 200 signatures. 

Les terrasses sans protection, c'est jouable seulement deux mois dans l'année. Ici on a du vent, de la pluie, on n'est pas dans le sud de la France.  Si les gens ne peuvent pas s'abriter, ils ne viendront plus chez nous. Ca pourrait mettre nos établissements en difficulté" Philippe Daniel de la crêperie Le Bateau Ivre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess