Société

Le préfet de l'Ardèche demande aux chasseurs de tuer des sangliers

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 15 octobre 2013 à 19:50

Un sanglier malade en Ardèche, fin août 2013.
Un sanglier malade en Ardèche, fin août 2013. © Fédération des chasseurs de l'Ardèche.

Avec la série de morts suspectes de sangliers en Ardèche, les chasseurs délaissent leur fusil. Le problème c'est que les sangliers prolifèrent et que les dégâts sur les cultures n'en sont que plus importants.

Les chasseurs doivent reprendre le fusil pour chasser les sangliers! C'est le préfet de l'Ardèche qui renouvelle cette demande. Parce qu'avec la mystérieuse série d'intoxications de sangliers, la pression de chasse a baissé.

Et ça met en danger les cultures. Mais pourquoi y a-t-il urgence à agir? 

La réponse de Florence Gotschaux.

Surmortalité de sangliers en Ardèche, la pression de chasse diminue

L'an dernier, malgré 19.000 sangliers abattus, le montant des indemnités versés aux agriculteurs (par la fédération de chasse) avait augmenté de 40%, pour atteindre les 450.000 euros.