Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le préfet de l'Indre Thierry Bonnier annonce l'installation de deux radars tourelles sur les routes du département

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Cinq radars sont aujourd'hui hors d'usage sur les 22 installés dans l'Indre selon le préfet Thierry Bonnier. Il annonce par ailleurs l'arrivée de deux radars tourelles, plus difficiles à dégrader et plus performants, sur les secteurs de la Châtre et Bitray.

Thierry Bonnier a fait le point sur l'état des radars dans l'Indre
Thierry Bonnier a fait le point sur l'état des radars dans l'Indre © Radio France - Régis Hervé

Indre, France

Les radars, victimes collatérales de la grogne sociale depuis plusieurs mois déjà. Cinq seraient actuellement hors d'usage actuellement sur les 22 installés dans le département de l'Indre selon le préfet Thierry Bonnier, qui précisent que plusieurs ont déjà été réparés, et que d'autres sont certes tagués, mais qu'ils "ont toujours la capacité à photographier"... Bien qu'ils soit possible dans ce genre de situations de contester l'infraction. Par ailleurs Thierry Bonnier annonce l'arrivée de deux radars tourelles sur les secteurs de Bitray et la Châtre d'ici fin mai, début juin. "Ils ont une hauteur de quatre mètres et ont la capacité de prendre les contrevenants cent mètres avant, cent mètres après. Ils constatent aussi l'absence de ceinture, l'usage du téléphone ou bien le franchissement d'une ligne continue." 

Thierry Bonnier revient avec nous sur les grands dossiers du moment dans l'Indre

Au sujet de la sécheresse qui frappe l'Indre actuellement : "Il y aura d'autres mesures de restrictions"

Au sujet des mesures des restrictions d'usage de l'eau déjà prises par la préfecture de l'Indre Thierry Bonnier commente : "Nous sommes vigilants, la pluviométrie est vraiment très basse, et les températures augmentent. Tous les ans nous avons des arrêtés sécheresse mais c'est la première fois cette année qu'on en prend si tôt." Il prévient d'ores et déjà qu'il faut s'attendre à d'autres arrêtés dans les semaines à venir.