Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Le préfet de police de Marseille abroge l'arrêté sur l'interdiction de porter le maillot du PSG

-
Par , France Bleu, France Bleu Provence

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône abroge ce vendredi l'arrêté concernant l'interdiction de porter un maillot du PSG dimanche dans le centre-ville de Marseille pour la finale de la Ligue des Champions, indique un communiqué.

Supporter du PSG à Marseille (illustration)
Supporter du PSG à Marseille (illustration) © Maxppp - Patrick Nosetto

"Face à l’incompréhension suscitée par cet arrêté, le préfet de police a décidé ce jour de l’abroger", indique ce vendredi un communiqué de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. "Cet arrêté avait pour seul objet la protection des supporters parisiens, et ne visait en aucun cas à restreindre la liberté de circulation" dimanche, jour de la finale de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich, se justifie la préfecture de police.

Afin d’éviter des troubles à l’ordre public, comme mardi dernier autour du Vieux-Port lors de la retransmission de la demi-finale opposant le PSG au Red Bull Leipzig, le préfet de police des Bouches-du-Rhône avait pris jeudi un arrêté interdisant "à toute personne se prévalant de la qualité de supporter parisien ou se comportant comme tel" de circuler dans un périmètre autour du Vieux-Port de dimanche après-midi à lundi dans la nuit. 

Cet arrêté avait suscité la colère des supporters parisiens, mais aussi l'incompréhension de l'adjoint aux sports de la ville de Marseille. "Je ne pense pas que ça soit utile, que ça réglera les problèmes", avait déclaré Sébastien Jibrayel à nos confrères de franceinfo.

Le préfet de police "invite instamment les supporters parisiens qui assisteront à des retransmissions de la finale à Marseille à ne pas porter de signes ostentatoires dans l’espace public et à faire preuve de modération dans leurs éventuelles célébrations afin de ne pas être pris à parti" et précise que "les forces de l’ordre déployées autour du Vieux-Port seront particulièrement vigilantes afin d’empêcher l’action de tout fauteur de trouble, sans exception".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess