Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le préfet du Finistère limite la vente d'alcool avant le festival Panoramas à Morlaix

jeudi 11 avril 2019 à 12:15 Par Soisic Pellet, France Bleu Breizh Izel

L'alcool fort sera interdit à la vente, au transport et à la consommation à Morlaix et à Saint-Martin-des-Champs les deux nuits du festival. Le préfet du Finistère en appelle aussi à la responsabilité des parents et des commerçants pour ce week-end.

Le public du festival Panoramas lors de la 13e édition
Le public du festival Panoramas lors de la 13e édition © Maxppp - Steven Lecornu

Morlaix, France

Le festival Panoramas à Morlaix attire les lycéens et les étudiants. Moyenne d'âge dans le public : entre 18 et 23 ans. Et c'est souvent très alcoolisé. Le préfet du Finistère a donc décidé de prendre des mesures avant ce weekend pour limiter la vente et la consommation d'alcool dans le secteur. 

Pas de vente d'alcool fort en soirée 

L'alcool fort est interdit à la vente les deux nuits du festival sur les communes de Morlaix et de Saint-Martin-des-Champs. Le vendredi à partir de 16h et jusqu'à 8h le lendemain matin. Même chose pour le samedi, la vente est interdite dès 16h et jusqu'à 13h le dimanche. Pour le vin et la bière, la vente est limitée à un à deux litres par personne. 

La détention, le transport et la consommation sont eux aussi interdits pour l'alcool fort sur la voie publique dans un large périmètre autour du festival. Et limités de la même façon que la vente pour le vin et la bière. 

Un appel à la responsabilité des parents 

On l'a dit, le festival est surtout fréquenté par les plus jeunes. La préfecture s'en remet donc aux parents pour les stupéfiants. Ils sont invités à informer leurs enfants sur les dangers de l'alcool et de la drogue. 

Autre rappel, cette fois pour les commerçants : la vente d'alcool est strictement interdite aux mineurs.