Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais interdisent aux particuliers l'usage des feux d'artifice ce week-end

-
Par , France Bleu Nord

Les préfets des département du Nord et du Pas-de-Calais interdisent l'utilisation des feux d'artifice aux particuliers et réglementent la consommation de boissons alcoolisées à sur la voie publique le temps du weekend du 14 juillet. Le Nord prend également des mesures contre l'achat de carburant.

Feu d'artifice à Lille, le 14 juillet 2019. Cette année le préfet du Nord a pris un arrêté interdisant d'utiliser des artifices de divertissement C2, C3 et C4 pour le week-end de la fête nationale
Feu d'artifice à Lille, le 14 juillet 2019. Cette année le préfet du Nord a pris un arrêté interdisant d'utiliser des artifices de divertissement C2, C3 et C4 pour le week-end de la fête nationale © Maxppp - Stéphane Mortagne

Nord, France

Les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais ont pris des mesures préventives à la veille de la fête nationale. La vente, le transport et l'usage de feux d'artifices sont interdits aux particuliers, et la consommation d'alcool sur la voie publique est également prohibée jusqu'à lundi 15 juillet. 

Les non-professionnels ne seront donc pas autorisés à utiliser ce week-end sur la voie publique des feux d'artifice de catégorie C2, C3 et C4, la première catégorie demeurant interdite aux enfants de moins de 12 ans. Habituellement seule la catégorie C4 est réservée aux professionnels. Cette limitation résulte du constat que de nombreux articles avaient été confisqués le 14 juillet dernier et qu'à plusieurs reprises "des artifices avaient été utilisés comme armes par destination à l'encontre de tiers et notamment des services de police et de gendarmerie" explique l'arrêté.

Le 14 juillet, un pic de fréquentation du service "SOS main" de la clinique Lille-Sud

La proximité de la Belgique, ou la réglementation est différente et les pétards parfois beaucoup plus puissants et plus dangereux, accentue aussi les risques d'accident lors de l'utilisation de ces pétards. Le service "SOS main" de la clinique de Lille Sud à Lesquin met en garde contre l'utilisation de pétards interdits, qui constitue l'essentiel des cas graves de blessure.

"Il ne faut absolument jamais les tenir allumés dans la main ou les allumer dans la main" - Guillaume Wavreille

Le chirurgien de la main Guillaume Wavreille, du service de la clinique de Lesquin, assure que les cas de blessures sont "toujours le fait d'une erreur de manipulation: il ne faut absolument jamais tenir les pétards allumés dans la main ou les allumer dans la main". 2000 personnes sont accidentées chaque année en France en raison d'une mauvaise utilisation de ces pétards.

Pas d'alcool dans l'espace public

Interdite également la vente d'alcool à emporter dans le Nord et le Pas-de-Calais dans les nuits du samedi 13 au dimanche 14 juillet et du dimanche 14 au lundi 15 juillet de 20h00 à 8h00 du matin. Dans cette même période il sera également interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique ou de consommer une boisson même non-alcoolisée dans un contenant en verre ou en métal. L'accidentalité routière et l'utilisation de ces contenants comme arme par destination sont les arguments avancés par la préfecture pour ces interdictions.

L'achat de carburant réglementé dans le Nord

La préfecture du Nord a également décidé d'interdire aux particuliers la vente et l'achat de carburant à emporter du vendredi 12 juillet à 20h00 jusqu'au lundi 15 à 8h00. Cette mesure découle du constat que certains incendies volontaires du 14 juillet sont causés par l'utilisation des carburants "à des fins autres que celle pour lesquels ils sont proposés à la vente".