Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le préfet Pierre Pouëssel : "Plutôt qu'un déconfinement, le 11 mai sera un sas de déconfinement"

Reçu hier par le Premier Ministre, le préfet de la région Centre Val-de-Loire Pierre Poëssel se veut très prudent sur la perspective du 11 mai : "Ce ne sera pas du tout un déconfinement débridé, la sécurité sanitaire restera l'alpha et l'oméga". Il affirme que sa marge de manœuvre sera "large".

"La sécurité sanitaire reste l'alpha et l'oméga du déconfinement", insiste le préfet Pierre Pouëssel
"La sécurité sanitaire reste l'alpha et l'oméga du déconfinement", insiste le préfet Pierre Pouëssel © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Comment le déconfinement sera-t-il décliné localement ? C'était l'objet hier d'une réunion à Matignon avec les préfets et les élus locaux. "Ma marge de manœuvre sera assez large, en étroite concertation avec les élus", affirme le préfet de la région Centre Val-de-Loire Pierre Pouëssel, invité ce matin de France Bleu Berry, France Bleu Orléans et France Bleu Touraine.

La vitesse de propagation du virus divisée par 4 dans notre région"

"Mais avant de parler de déconfinement", souligne le préfet, il ne faut pas perdre de vue que "le confinement doit se poursuivre jusqu'au 11 mai, qu'il doit être respecté rigoureusement, c'est la condition pour qu'on entame _un déconfinement progressif et prudent_. Ce sera plutôt un sas de déconfinement qu'un déconfinement, car la sécurité sanitaire restera l'alpha et l'oméga."

L'ampleur du déconfinement dépendra de la couleur des départements : verte ou rouge, selon la situation sanitaire. Sans préjuger de la première carte qui sera diffusée ce jeudi soir, Pierre Poüessel indique que dans la région Centre Val-de-Loire, "la vitesse de la progression du virus a été divisée par 4 depuis la mi-avril" et qu'on compte aujourd'hui "127 personnes en réanimation contre 181 à la mi-avril". Mais "notre capacité à faire des tests de dépistage" sera aussi prise en compte : "L'Agence régionale de santé est en train de recenser toutes nos capacités en région Centre via les laboratoires."

Il n'y aura pas de bras de fer avec les maires, mais un travail en confiance"

Sur la question des écoles, Pierre Pouëssel se veut rassurant, alors que certains maires affirment déjà qu'ils ne rouvriront pas les établissements le 11 mai - c'est le cas par exemple du maire de Ste Maure de Touraine, Michel Champigny. Il n'y aura pas de bras de fer, promet le préfet : "On veut travailler, et on le fait depuis le début de la crise, en bonne intelligence avec les collectivités locales. Donc on va discuter avec les maires, on disposera au plus tard demain du protocole sanitaire de l'Education nationale. Cela se fera en confiance."

Le préfet ajoute que "la reprise des activités sera essentielle" - il se réjouit qu'elle ait déjà débuté dans le BTP - "mais ce sera toujours avec le respect des règles sanitaires, c'est tout à fait compatible".

L'intégralité de l'interview du préfet Pierre Pouëssel est disponible ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess