Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un premier Drive zéro déchet ouvre à Montpellier

Par

Un nouveau commerce va ouvrir dans la zone commerciale de Fréjorgues Ouest à Mauguio (Hérault). Un Drive de produits locaux, bio ou respecteux de l'environnement et surtout sans emballages plastiques. Le Petit circuit ouvre ses portes à la mi-mars et lance une campagne de financement participatif.

Antoine Auvray et Camille Luce lancent le 1er Drive de produits en vrac à Montpellier Antoine Auvray et Camille Luce lancent le 1er Drive de produits en vrac à Montpellier
Antoine Auvray et Camille Luce lancent le 1er Drive de produits en vrac à Montpellier - Le Petit Circuit

Deux jeunes Montpelliérains créent le tout premier Drive de produits en vrac de Montpellier. Les clients pourront faire leur commande sur internet et récupérer leurs courses au Drive sans emballages plastiques au dépôt de l'entreprise Le Petit Circuit. Tout est emballé dans des bocaux en verre ou des sacs en tissu. Les clients peuvent trouver des produits alimentaires bio ou issus de l'agriculture raisonnée et locale ainsi que des produits d'hygiène respectueux de l'environnement. 

Publicité
Logo France Bleu

Il y a déjà des magasins en vrac à Montpellier mais ils se trouvent au centre-ville. Pas simple pour les périurbains qui vivent en dehors du centre. L'idée est donc de leur proposer de passer prendre leurs courses en rentrant du travail en voiture : "Nous resterons ouvert tard le soir pour leur permettre de prendre leur commande avec les contenants. Dix jours après, lorsqu'ils ont fini leur commande, ils nous les ramènent, on les nettoie et on les remet dans le circuit" explique Antoine.

loading

Le dépôt se trouve dans la zone commerciale Fréjorgues Ouest à Mauguio. Les premières commandes se feront sur lepetitcircuit.fr à la mi-mars. Un investissement de 100.000 euros pour Antoine et Camille qui lancent une campagne de financement participatif pour les soutenir. La Région Occitanie devrait également leur verser une subvention d'environ 35.000 euros. 

Le stock contient un panier complet : "pâtes, riz, lentilles, fruits et légumes, crèmerie, cosmétiques, savon, dentifrice et shampoing solides, lessive, produits pour enfants et pour les animaux. Du coup, on peut tout trouver chez nous. Le client n'est pas obligé de passer dans un autre magasin", détaille Antoine_._ Il y a malgré tout quelques exceptions : pas de viande ou de poisson frais, ni de fruits qui viennent trop loin : "Pas de banane ni d'ananas chez nous !"  

Antoine et Camille ont passé tout l'été 2019 et le mois de septembre à visiter des producteurs locaux. "C'est du circuit court, on s'est rendu compte que même quand un producteur n'avait pas le label bio, il faisait son travail de manière très respectueuse de l'environnement, du bien-être animal et c'est ça qui nous a convaincu. Par exemple, pour le beurre, le lait et la crème , les vaches de l'éleveur de Pignan, sont choyées, ça nous a rassuré", explique Camille_._

loading

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu