Société

Le Premier ministre rend hommage aux militants anti-THT

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 20 février 2015 à 15:13

Manuel Valls pour l'inauguration de la THT à Montesquieu les Albères
Manuel Valls pour l'inauguration de la THT à Montesquieu les Albères © Radio France

Manuel Valls et son homologue espagnol Mariano Rajoy ont inauguré la ligne à très haute tension (THT) qui relie la France et l'Espagne et qui sera mise en service en juin. Le Premier ministre français a rendu hommage aux élus des Pyrénées-Orientales qui ont milité pour que cette ligne soit enterrée.

La France et l'Espagne pourront dès juin prochain doubler leur capacité d'échange d'électricité grâce à la nouvelle ligne THT inaugurée ce vendredi par le Premier ministre français Manuel Valls et le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy à Montesquieu-des-Albères (Pyrénées-Orientales).

Une ouvrière française et un ouvrier espagnol ont connecté symboliquement à midi dans le tunnel souterrain, deux câbles représentant la nouvelle liaison provoquant son illumination en bleu.

Prouesse technologique et "succès démocratique"

Les deux chefs de gouvernement, qui ont salué une "prouesse technologique", ont ensuite dévoilé une plaque commémorative avant de rejoindre plusieurs centaines d'invités français et espagnols et de prononcer les discours.

Pour Manuel Valls, ce projet c'est également "un succès démocratique" , avec quinze mois de concertation. "Le débat fût long et difficile, il y a eu beaucoup d'opposition, et on peut le comprendre , puisqu'il s'agissait de préserver ces paysages exceptionnels, et l'enfouissement était bien sûr la bonne solution ".

"Cette interconnexion, on en a parlé pendant 25 ans, mais depuis 2008 et la décision des gouvernements, le processus a été rapide" , a déclaré le président du directoire de Réseau Transport d'Électricité (RTE) chargé de la production et de la haute tension en France, Dominique Maillard.

Au départ cette ligne THT devait être construite en aérien, provoquant des manifestations monstres en Pays Catalan. Finalement, en 2008, la décision était prise de l'enterrer. "Il a fallu trois ans de travaux et 700 millions d'euros d'investissements pour réaliser cette liaison de tous les records" .

D'une longueur de 64 km entre Baixas dans les Pyrénées-Orientales et Santa Llogaia en Catalogne, elle dépasse de très loin la plus longue qui était celle de Tokyo (40 km). Outre un tunnel central de 8,5 km creusé dans le massif pyrénéen, elle comprend des tranchées couvertes de part et d'autre, et des stations de conversion à ses deux extrémités.

L'inauguration de la THT avec Mariano Rajoy et Manuel Valls - Radio France
L'inauguration de la THT avec Mariano Rajoy et Manuel Valls © Radio France

Elle offrira une puissance de 2.000 mégawatts à courant continu et permettra de doubler la capacité d'interconnexion franco-espagnole en la portant à 2.800 MW.  A l'heure actuelle, des essais sont déjà en cours, la ligne sera pleinement opérationnelle en juin.

À lire également : la ligne de tous les records