Société

Le président de Free Syria à Saint-Étienne : "Je n'ai pas de nouvelles de mon neveu depuis 8 jours"

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 4 septembre 2015 à 8:54

 

Shami Bassam, président de l'association Free Syria, à Saint-Étienne, était invité ce vendredi matin pour évoquer la grave crise concernant les migrants syriens et la photo de cet enfant syrien de trois ans qui interpelle toute l'Europe.

L'invité de France Bleu Saint Etienne Loire Matin.par France Bleu-Saint-Étienne Loire

Shami Bassam, président de l'association Free Syria à Saint-Étienne, invité ce vendredi matin. Extrait.

  • Vous pensez que cette photo va faire bouger les choses ?

Shami Bassam : "C'est l'innocence même cet enfant, on ne peut pas ne pas être bouleversé. C'est scandaleux. Je voudrais bien que les politiques réagissent. Cela fait quatre ans et demi que des gens meurent dans la mer et l'opinion n'a pas réagi. Cela me met en colère oui. Quand on voit des gens en train de mourir pour fuir la guerre, il faut agir aujourd'hui. Il faut bouger".

"J'ai honte parce qu'on vit dans l'égoïsme total. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les gens qui ont vécu ça, c'était terrible et ça nous choque jusqu'à aujourd'hui. Et là, on a l'image et même les vidéos, et on ne bouge pas. (Shami Bassam, président de Free Syria à Saint-Etienne)

- La France devrait intervenir en Syrie ?

SB : "Oui. Bashar Al Assad a franchi la ligne rouge et personne ne réagit. Si l'Europe, la France était intervenue, aujourd'hui on n'en serait même pas là. Il n'y aurait peut être pas eu Daesh.  Et c'est pas trop tard. Il y a huit millions de déplacés syriens aujourd'hui. Il faut que cela s'arrête". 

Lire aussi > Migrants : la photo d'un enfant mort sur une plage choque le monde entier