Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Le président du Losc prépare un budget en cas de relégation en Ligue 2 de football

mardi 6 mars 2018 à 9:14 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord et France Bleu

Gérard Lopez, le président du club de foot de Lille, a rencontré ce lundi soir des supporters. Il leur a promis qu'il resterait le patron l'an prochain que le Losc évolue en Ligue 1 ou dans la division inférieure.

Gérard Lopez a racheté le Losc en janvier 2017.
Gérard Lopez a racheté le Losc en janvier 2017. © Maxppp - Alexis Christiaen

Lille, France

Gérard Lopez veut rassurer. Le président hispano-luxembourgeois du Losc est un homme d'affaires qui est très souvent en déplacement à travers le monde. Sa présence dans le Nord est donc rare et à souligner surtout quand il décide de passer trois jours au domaine de Luchin, le centre d'entraînement du club lillois. Ce lundi soir, il a rencontré plusieurs responsables de clubs de supporters du Losc, parmi eux François Stock, le président de la section des Dogues du Net, était l'invité de France Bleu Nord ce mardi matin : 

On est en partie rassuré. Gérard Lopez est venu nous dire qu'il prendrait en main les prochaines journées par sa présence pour convaincre les joueurs de leur nécessaire investissement."

Gérard Lopez a également affirmé qu'il resterait à la tête du club quel que soit l'avenir. Deux projets de budgets sont sur la table : un budget en cas de maintien en Ligue 1 et un second en cas de relégation en Ligue 2 :

Rien n'est perdu sur le plan mathématique. Il faut prendre chaque match comme une finale de coupe d'Europe."

Interrogé sur le manque de garantie financière de Gérard Lopez face à la DNCG (le gendarme financier du football professionnel français) qui a menacé le club d'une relégation à titre conservatoire, François Stock attend de voir pour juger : "C'est vrai que le montage financier est un peu hors norme par rapport à ce que l'on voit d'habitude. [Gérard Lopez] nous a confirmé que c'était bien lui sur ses fonds personnels qui avait racheté le club et ses dettes et que des partenaires interviennent sous forme de financement pour l'achat et de ventes de joueurs"

Le club qui savoure sa première bataille judiciaire remportée ce lundi après-midi face à Marcelo Bielsa. L'ex-entraîneur lillois attaquait devant le tribunal de commerce le club pour une demande de mise en redressement judiciaire. Une procédure abusive a répondu le tribunal qui condamne le technicien argentin à verser 300 000€ de dommages et intérêts au Losc. Mais la bataille qui s'annonce devant les prud'hommes avec les 18 millions d'euros d'indemnités réclamés par Marcelo Bielsa pourrait connaître une issue bien moins favorable au club nordiste.