Société

Le prix des amendes à la SNCF augmente ce lundi

France Bleu lundi 2 mars 2015 à 9:07

Un billet non composté peut désormais coûter 50 euros d'amende
Un billet non composté peut désormais coûter 50 euros d'amende © MaxPPP

A partir de ce lundi, l'amende à la SNCF pour billet non valide passe de 35 à 50 euros. Elle pourra même être majorée jusqu'à 375 euros dans certains cas. C'est l'une des principales mesures d'un plan anti-fraude.

Le prix de l'amende fofaitaire n'avait pas augmenté depuis 2003 : ce lundi, il va passer de 35 à 50 euros pour un voyageur qui ne possède pas de billet valide. Une amende qui pourra être majorée si le voyageur oppose des réticences ou s'il ne paie pas son amende à bord du train : les frais de dossier passent à 55€ pour un parcours supérieur à 100km, et 100e s'il est supérieur à 150km.

Il s'agit de la mesure phare d'un plan anti-fraude à la SNCF qui entre en vigueur ce lundi. Objectif : "rendre les montants plus dissuasifs " pour casser "le sentiment d'impunité face à la fraude ", explique Maud Bailly, directrice des trains à la SNCF. "Il ne faut pas avoir de compassion pour les gens qui fraudent , a ajouté Alain le Vern, chargé des fraudes à la SNCF, sur RTL. Ce pays a besoin que la règle soit respectée et chacun doit payer ce qu'il doit ". 

"Il existe 1.400 tarifications. Quelqu'un en recherche d'emploi peut avoir une quinzaine d'allers-retours gratuits pour aller chercher du travail donc ce n'est pas le sujet" — Alain le Vern, chargé des Fraudes à la SNCF

En plus de l'augmentation des amendes, le plan prévoit un renforcement des contrôles, et une diminution du nombre de procès-verbaux nécessaires pour entrer sur le fichier des fraudeurs multi-récidivistes, de dix infractions à cinq seulement.