Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le projet d'une antenne 5G retardé par une cinquantaine de militants à Saint Martin d'Arberoue

-
Par , France Bleu Pays Basque

Une opération anti-5G lundi après midi à Saint-Martin-d'Arberoue. Un groupe d'une cinquantaine de militants a empêché l'installation d'une antenne téléphonique de Free. Les ouvriers d'une société sous traitante de Free ont dû rebrousser chemin.

Les militants au dessus de Saint Martin d'Arberoue
Les militants au dessus de Saint Martin d'Arberoue © Radio France - Jacques Pons

Lundi après-midi à Saint-Martin-d'Arberoue, au Pays basque, un groupe d'une cinquantaine de militants de plusieurs collectifs anti 5G a empêché l'installation d'une antenne téléphonique de Free. Les ouvriers d'une société sous-traitante de Free ont dû rebrousser chemin sous les yeux des gendarmes.  

"Préservez la terre mère"
"Préservez la terre mère" © Radio France - Jacques Pons

À l'origine de cette affaire, Free a loué une zone de 80 mètres carrés au sommet d'une colline dominant Saint-Martin-d'Arberoue. Une location au profit de la famille Apessetche. Sauf que la donne a changé, Free est passé d'une antenne 4G à un projet 5G explique le fils Florian Apessetche.

"Le contrat (de location d'un terrain avec Free) a été fait en 2019 et à l'époque, il (Free) avait donné un dossier d'information qui disait que c'était une antenne 4G. Donc mes parents ont signé parce qu'on ne capte pas très bien ici. Sauf que depuis, en fin d'année 2020, Free a corrigé le dossier qu'ils avaient envoyé à mes parents, mais en rajoutant le terme 5G dessus. Et ça, mes parents ne sont pas d'accord. Nous, ils ne nous l'ont pas envoyé déjà. En fait, c'est un peu malhonnête. Mes parents sont opposés à la 5G. C'est pour ça qu'on a fait des réunions avec Free et tout pour leur dire : « C'est quoi ça ? C'est quoi ce bordel ?». Et voilà pour dire qu'on est opposé à la 5G, qu'on ne veut pas qu'il y ait une antenne 5G chez nous parce que les villageois ne veulent pas non plus. Et on ne veut pas impacter le village avec des ondes qu'on ne sait pas non plus ce que ça vaut parce qu'il y a pas vraiment d'études qui ont été faites dessus. Donc c'est depuis ça qu'on a monté ce collectif pour s'opposer à la 5G."

Florian Apessetche dont la famille a loué le terrain à Free

Jeu de mot sur le mot liberté
Jeu de mot sur le mot liberté © Radio France - Jacques Pons

Les militants se donnent de nouveau rendez-vous mardi matin et ainsi tous les jours de la semaine. Les ouvriers devaient dans un premier temps débroussailler une zone de 80 mètres carrés. Ensuite coulage d'une dalle de béton. Enfin installation d'un mât de 18 mètres de haut (normalement jeudi par hélicoptère). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess