Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le projet de Commune Nouvelle entre Argenton-sur-Creuse, Saint-Marcel et Le Pêchereau rejeté par 2 communes

dimanche 3 juin 2018 à 21:39 Par Carl Dechâtre, France Bleu Berry

Il n'y aura pas de fusion des communes d'Argenton, Saint-Marcel et Le Pêchereau. Dans un référendum, ce dimanche (03/06), le projet a été rejeté par les habitants de 2 communes sur 3.

Les habitants des communes de Saint-Marcel et du Pêchereau ont rejeté le projet de fusion avec Argenton-sur-Creuse
Les habitants des communes de Saint-Marcel et du Pêchereau ont rejeté le projet de fusion avec Argenton-sur-Creuse © Maxppp - SYLVESTRE

Argenton-sur-Creuse, Indre, Centre-Val de Loire, France

La fusion n'aura pas lieu entre Argenton-sur-Creuse, Saint-Marcel et Le Pêchereau. En tout cas pas cette année. Ce dimanche (03/06), les habitants des 3 communes étaient appelés à se prononcer pour ou contre un projet de Commune Nouvelle par référendum.  Les habitants de deux  communes sur trois l'ont rejeté.  

Seuls les argentonnais ont voté pour avec 71% de "Oui" pour un taux de participation à 34%.  En revanche à Saint-Marcel, 74% des votants ont rejeté ce projet de commune nouvelle avec une participation à 55%. Enfin au Pêchereau le vote a donné 62% de "Non" avec 46% de participation. 

Le maire d'Argenton prend acte. Vincent Millan s'est dit déçu du résultat mais satisfait, néanmoins, d'avoir mené cette consultation sous cette forme et se dit prêt à poursuivre malgré tout, si les communes voisines le souhaitent, des rapprochements sur différents projets.