Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le Puy-en-Velay : une manifestation pour interdire la venue de l'ours Valentin aux fêtes du Roi de l'Oiseau

Plusieurs collectifs et associations ont manifesté mardi matin devant la mairie du Puy-en-Velay pour réclamer l'interdiction du spectacle de l'ours Valentin aux Fêtes du Roi de l'Oiseau, qui démarrent le 18 septembre prochain.

Le spectacle de Frédéric Chesneau, dresseur de l'ours Valentin, est prévu cette année aux Fêtes du Roi de l'Oiseau au Puy-en-Velay
Le spectacle de Frédéric Chesneau, dresseur de l'ours Valentin, est prévu cette année aux Fêtes du Roi de l'Oiseau au Puy-en-Velay - Ours and Co

Le Puy-en-Velay, France

Cette manifestation est à l'initiative du collectif Animalistes 43 et des associations AVES France et Paris Animaux Zoopolis. Ces militants sont contre la tenue du spectacle de l'ours Valentin aux fêtes du Roi de l'Oiseau au Puy-en-Velay.

Le rassemblement pacifique a pour but de faire annuler ce spectacle qui, selon ces militants, "nie les besoins fondamentaux des animaux sauvages". Ils souhaitent également "rappeler au gouvernement l'urgente nécessité de légiférer pour interdire ces spectacles avec animaux". La pétition lancée par l'association AVES et Paris Animaux Zoopolis a récolté plus de 18.000 signatures.

Une vingtaine de personnes ont participé au rassemblement. La veille, les militants avaient reçu une réponse du maire du Puy-en-Velay, auquel ils ont demandé de faire annuler le spectacle. "Une réponse négative, le maire explique qu'il ne veut pas interférer", commente une militante du collectif Animalises 43. Le collectif va désormais réfléchir à la manière de poursuivre son action, notamment pendant la durée des fêtes du Roi de l'Oiseau. 

Les organisateurs aux côtés du dresseur 

L'ours Valentin aura sa place quoiqu'il arrive aux Fêtes du Roi de l'Oiseau. Gérard Langrenez, président de l'association du Roi de l'Oiseau, avait été catégorique sur France Bleu Saint-Étienne Loire en août dernier: "Il n'y a aucune maltraitance. Cela me met hors de moi, il s'agit d'une démonstration du côté relationnel entre l'animal et l'être humain, il y a une fusion entre eux".

"Ce n'est pas quelques pétitions et des illuminés qui vont m'empêcher de travailler" — Frédéric Chesneau, dresseur de l'ours Valentin

Dans chaque ville où se produit l'ours Valentin, un bras de fer s'engage entre le dresseur et des associations de défense des animaux. "Je travaille tous les week-end avec du cyberharcèlement. Mais ce n'est pas quelques pétitions et des illuminés qui vont m'empêcher de travailler", avait affirmé Frédéric Chesneau, dresseur de l'ours Valentin.

Choix de la station

France Bleu