Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Téléphonie : le pylône de la discorde à Vouillé dans la Vienne

-
Par , France Bleu Poitou

Fin novembre, la société Free a érigé un relais de téléphonie de 30 mètres de haut sur le terrain d'un particulier. Cette installation a provoqué la colère des riverains. Ils ont réuni 200 signatures sur une pétition pour réclamer le déplacement de ce pylône. Ils ont rencontré les élus à ce sujet.

L'antenne relais de Free est à moins de 150 mètres de nombreux particuliers
L'antenne relais de Free est à moins de 150 mètres de nombreux particuliers © Radio France - Baudouin Calenge

L'antenne ne passe pas inaperçue. C'est d'ailleurs l'une des deux choses que l'on voit lorsqu'on arrive depuis Poitiers à Vouillé. Ce pylône à droite et le château d'eau à gauche. Les riverains ne veulent pas de cet équipement devant leur fenêtre. Ils affirment aussi avoir été mis devant le fait accompli selon l'une de leurs porte-parole Lucie Dinet. Le maire Eric Martin affirme en réponse que toutes les procédures ont été respectées. La mairie et la communauté de communes ont proposé des terrains à l'opérateur mais ceux-ci ne lui convenaient pas. Free a finalement proposé d'implanter son relais sur la propriété d'un particulier.

Un courrier envoyé à Free

Face à la levée de boucliers des riverains, le maire et le président de la communauté de communes ont rencontré mercredi 16 décembre les habitants. Décision a été prise d'envoyer un courrier à Free pour rencontrer l'opérateur et lui demander de déplacer son pylône à un endroit plus éloigné des habitations. Reste à savoir si l'opérateur acceptera et qui paiera les frais lié à ce déménagement du relais. Les riverains, eux, ne comptent en tout cas pas baisser les bras. Car pour certains, la proximité de cette antenne dévalorise leur maison. Jusqu'à 20 000 euros pour l'un d'eux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess