Société

Le radar invisible débarque dans les Landes

Par Nelly Assenat, France Bleu Gascogne lundi 17 mars 2014 à 18:26

voiture radar mobile
voiture radar mobile © Radio France - / Philippe Paupert

Les gendarmes Landais ont reçu juste avant le week-end le nouveau radar ETM déjà disponible dans d’autres départements depuis l’an dernier. Il s’agit d’une voiture banalisée à bord de laquelle ce radar embarqué est quasiment indétectable de la part des autres automobilistes.

On connaissait les radars fixes, les radars mobiles posés au bord de la route, les radars embarqués qui flashaient depuis une voiture banalisé. Bientôt les automobilistes landais vont faire connaissance avec le radar ETM (pour "équipement de terrain mobile"). Il s’agit d’un radar embarqué à bord d'une voiture banalisée.

Il est impossible à détecter de l'extérieur car le système radar est dissimulé au niveau du pare-choc avant du véhicule des gendarmes, près de la plaque d'immatriculation. Si ce n'est un boitier noir posé sur le tableau de bord, il est impossible de démarquer cette voiture d'une autre. Une des autres avancées technologiques de ce radar ETM est qu’il flashe sans flash ! Il s’agit d’une caméra infrarouge, indétectable elle aussi.

Il flashe même de face

Autre point fort : il repère les excès de vitesse sur tous les véhicules qui le doublent (même les motos) et dans tous les sens, même pour les contrevenants qui arrivent de face. Avec le radar ETM, les gendarmes ciblent les grands excès de vitesse. Sur autoroute, ils ne verbaliseront qu'au dessus de 146 km/h, 124 km/h sur voie express, 102 km/h sur une route à 90 et 61 km/h en ville.

Pour l'instant, dans les Landes, ce radar est en phase de rodage. Les premiers PV n'arriveront pas dans les boîtes aux lettres avant le mois d'avril.

Partager sur :