Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le recycleur de matelas Ecoval évite le redressement judiciaire

mercredi 27 août 2014 à 6:00 Par Fiona Moghaddam et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

Cette société de Flaviac en Ardèche est soutenue financièrement par l'Etat et les collectivités locales ardéchoises. Le groupe Cauval dont elle dépend était menacé de redressement judiciaire fin juin en raison d'une dette trop importante. Un accord a finalement été trouvé la semaine dernière avec l'administration fiscale.

Le site Ecoval en Ardèche
Le site Ecoval en Ardèche © Stéphane Milhomme - Radio France

Les syndicats du site Ecoval en Ardèche sont rassurés parce qu'il faut dire que l'été avait mal commencé à Ecoval. La cinquantaine de salariés du site n'a été payée qu'à 80% en juillet dernier. Tout comme le reste des salariés du groupe Cauval dont le site dépend.

Les comptes de Cauval ont été bloqués en raison de dette non payée. Alors la situation est à peu près rentrée dans l'ordre. Il reste 36 millions d'euros à rembourser... mais finalement cela pourra s'étaler sur trois ans. Le groupe évite ainsi le redressement judiciaire.

Sur le site d'Ecoval à Flaviac, les syndicats sont donc soulagés de cette nouvelle. Même s'ils ne savent toujours pas de quoi sera fait leur avenir. Ils espèrent qu'Ecoval va trouver de nouveaux marchés... notamment sur l'isolation. Et cela pour que le site trouve enfin son rythme de croisière expliquent les syndicats.

Pas de réaction à notre micro de la direction du groupe Cauval qui était pourtant à Flaviac lors de notre venue mardi. Un comité de groupe extraordinaire doit avoir lieu le jeudi 4 septembre.

Ecoval a déjà rencontré des problèmes financiers l'an dernier, ce qui inspirait déjà l'inquiétude pour les 53 salariés de cette entreprise en Ardèche.

Ecoval évite le redressement judiciaire à Flaviac en Ardèche