Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Un correspondant du Refuge en Sarthe pour les jeunes homosexuels rejetés par leur entourage

-
Par , France Bleu Maine

L'association Le Refuge, présente ce samedi à la "culture pride" du Mans, a pour objectif de prévenir l'isolement et le suicide des jeunes de 18 à 25 ans, mis à l'écart par tout ou partie de leur famille en raison de leur homosexualité. Elle n'avait pas jusqu'à ce jour de relais dans le département.

: Michel Bourigaut est le correspondant de l'association Le Refuge en Sarthe
: Michel Bourigaut est le correspondant de l'association Le Refuge en Sarthe © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

A 21 ans, Cécile, raconte que ses parents l'ont rejetée et "forcée à prendre la décision de quitter" le domicile familial lorsqu'ils ont appris son homosexualité : "ils considéraient que c'était une maladie. Ils voulaient que je me fasse soigner, que je consulte des psychologues. Je leur ai répondu non. Je leur ai expliqué qu'au début, j'ignorais mon homosexualité et qu'aujourd'hui, il en était ainsi : je ne pouvais pas changer". Depuis un an, la jeune femme reçoit l'appui du Refuge. L'association lui a trouvé un logement loin de sa famille et lui apporte un soutien psychologique.

Logement et soutien psychologique

Le Refuge aide à la reconstruction matérielle et émotionnelle, résume Michel Bourigaud, son correspondant-relais depuis peu en Sarthe : "nous accompagnons les jeunes en situation de détresse qui subissent des pressions dans leur entourage, pas forcément leur famille. L'association travaille aussi à la prévention du suicide. Il faut savoir que le risque de suicide des jeunes LGBT est sept fois plus élevé que chez les autres". Aujourd'hui, Cécile témoigne : "je peux être librement moi-même sans le cacher aux autres". Ces trois dernières années, les besoins d'accompagnement sont en hausse, d'après l'association. En Sarthe, l'an passé Le Refuge qui pourtant n'avait pas de correspondant, a aidé à l'hébergement de sept jeunes en rupture avec leur famille. 

► Ligne d'urgence de l'association Le Refuge : 06.31.59.69.50