Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Galmier : le restaurant La Source fête le premier anniversaire de son étoile au guide Michelin

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Ce lundi 27 janvier 2020, c’est le jour où le cœur de tous les chefs de cuisine va battre un peu plus fort.

Le chef du restaurant gastronomique , Antoine  Bergeron avec sa brigade
Le chef du restaurant gastronomique , Antoine Bergeron avec sa brigade © Radio France - Yves Renaud

Saint-Galmier, France

Ce lundi 27 janvier 2020, c’est la sortie officielle du fameux guide Michelin, qui fait encore, quoiqu’on en dise, la pluie et le beau temps dans la gastronomie française depuis 1900, sortie du premier guide rouge. Et aujourd’hui certain vont guetter fébrilement le palmarès des « étoiles » avec l’espoir d’en gagner une de plus ou parfois la crainte de la perdre. 

La précieuse étoile à l'entrée de "La  Source de le Charpinière"  de Saint Galmier  - Radio France
La précieuse étoile à l'entrée de "La Source de le Charpinière" de Saint Galmier © Radio France - Yves Renaud

Il y a tout juste un an, le restaurant « La Source » de la Charpinière à Saint-Galmier entrait officiellement dans le club des étoilés. Un an après est ce que l’on commence à songer à un deuxième macaron. La réponse du chef de cuisine  Antoine Bergeron est très claire :

"Le challenge de la première était avoué et c’était vraiment un objectif pour moi et pour l’investisseur. Là non pour le challenge la deuxième. On consolide les bases d’être un bon restaurant une étoile et si un jour les clients commencent à dire vous en méritez deux peut-être qu'on commencera à y songer."

Antoine Bergeron, chef de cuisine dans une posture de chef d'orchestre - Radio France
Antoine Bergeron, chef de cuisine dans une posture de chef d'orchestre © Radio France - Yves Renaud

Rentrer dans le saint des saints d’un chef étoilé c’est toujours une expérience étonnante. Pas de hauts cris, pas d’énervement ni de précipitation même au plus fort du service. Chacun est à sa place et la machine bien huilée avec une brigade de sept cuisiniers et apprentis aux fourneaux autour du chef Antoine Bergeron.

La première étoile de l‘équipe n’a rien changé à la philosophie de la cuisine

Lors du service de lundi midi,  l’équipe aura sans doute un court moment d’émotion en se souvenant de la consécration d’il y a un an, mais il sera forcément court ce moment. La cuisine n’attend pas.   

Plongée dans la confection des plats du restaurant étoilé  - Radio France
Plongée dans la confection des plats du restaurant étoilé © Radio France - Yves Renaud

Le guide Michelin 2020 devrait attribuer des étoiles à 628 restaurants, quatre de moins que l'an dernier et parmi les grands perdant de l’année, le restaurant  Bocuse à Collonges-au-Mont-d'Or (Rhône) près de Lyon qui perd sa troisième étoile. Le chef historique de la maison, Paul Bocuse, était décédé l'an dernier en janvier à 91 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu