Société

"Le retour du Mans FC au MMArena coûte au stade" Séverine de Pablo, la nouvelle directrice

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine mardi 8 novembre 2016 à 11:33

Séverine de Pablo, la directrice du MMArena
Séverine de Pablo, la directrice du MMArena © Radio France - Christelle Caillot / maxppp

VIDEO : la nouvelle directrice du MMArena Séverine de Pablo sur le retour du Mans FC au stade.

Séverine de Pablo, la nouvelle directrice du MMArena était notre invitée ce mardi sur France Bleu Maine. L'événement, cette saison au stade, c'est le retour du Mans FC pour les treize matchs de championnat de CFA2. Nous avons aussi voulu faire le point sur les comptes...

France Bleu Maine : comment êtes-vous passée de la direction de la communication interne aux MMA, à directrice du stade ?

Séverine de Pablo : on passe, très bien. En fait, j'ai vu le stade se construire et j'ai vécu ensuite de grands moments sportifs, et ça m'a donné envie de poursuivre à l'intérieur de ce stade qui est un très bel outil. Je ne sais pas si on n'était nombreux à postuler mais j'ai été retenue, c'est ce qui compte.

France Bleu Maine : l'événement cette saison, c'est le retour du Mans FC; combien vous donne le club ?

Séverine de Pablo : c'est un accord entre la ville, le Mans FC et le Mans stadium qui est en négociation et qui s'adapte à chaque match pour accompagner au mieux le Mans FC dans le stade. Le retour du club nous coûte, mais c'est d'abord un grand rendez-vous quotidien pour les sarthois. Le Mans FC signe pour ces treize matchs de championnat à domicile et ça remonte l'engouement populaire autour du MMArena. Par match, cela représente la gestion de la billetterie et les frais d'activation du stade (8 personnes à plein temps, et environ 50 personnes par rencontre).

France Bleu Maine : pourquoi ce stade de 25.000 personnes n'attire pas plus d'artistes et plus de rendez-vous ?

Séverine de Pablo : nous travaillons tous les jours à travailler des candidatures pour justement attirer des chanteurs et des spectacles sur le MMArena. Ce stade est un bel équipement, très modulable et avec différentes configurations possibles. On a déjà fait un concert avec Yannick Noah, on a déjà fait la transformation du stade en hôtel éphémère pour les 24h du Mans, et c'est toutes ces configurations qui sont exploitées et travaillées avec mon équipe. On aura l'équipe de France féminine le 26 novembre prochain face à l'Espagne. Nous travaillons avec les fédérations de football et de rugby pour avoir d'autres rencontres. Pour l'hôtel éphémère, je ne peux ps vous dire combien on facture et pour le moment rien n'est signé pour 2017.