Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le retour du vélo dans les quartiers de Nancy

Par

Promouvoir le vélo dans les différents quartiers de Nancy, une réalité tout l’été avec des jeunes qui pour certains redécouvrent le plaisir du deux roues. Dans le quartier des Provinces à Laxou, on roule de moins en moins sans freins avec un atelier d’auto-réparation de vélo.

"Des jeunes, roulent avec des vélos sans freins, ça permet de sécuriser leur vélo". "Des jeunes, roulent avec des vélos sans freins, ça permet de sécuriser leur vélo".
"Des jeunes, roulent avec des vélos sans freins, ça permet de sécuriser leur vélo". © Radio France - Thierry Colin

Comment réparer son vélo tout seul ? Tout l’été, des ateliers d’auto-réparation de vélos font escale dans différents quartiers de Nancy et dans sa banlieue. L’association Jeunes et cité a investi le quartier des Provinces à Laxou, ce mardi, avec les Mam' de Lax’ , une quinzaine de mères de famille dymaniques qui ont assuré l’animation. On y apprend à réparer les freins ou à graisser son vélo mais aussi à rouler en ville en toute sécurité et l’atelier des Provinces, qui a ouvert en janvier, a sorti ses outils de son local pour gagner en visibilité. 

Publicité
Logo France Bleu

On répare son vélo dont le pédalier a du jeu ou dont les freins ne sont plus opérationnels. « C'est un vélo qui sert pour m’amuser, me défouler quand il fait beau » avoue Adème, 11 ans. Christophe dévoile les secrets du vélo aux jeunes et aux moins jeunes et chaque conseil est important : « Il y a des jeunes, qui roulent avec des vélos sans freins, ça permet de leur montrer qu'ils peuvent sécuriser leur vélo. Je suis là en soutien, mais c'est eux, les acteurs. Ouvrir dans les quartiers, c'est bien pour les jeunes mais il y a des adultes et des personnes âgées. Le bus, ça ne dessert pas partout ; ils sont obligés de prendre deux, voire trois bus. Donc avec un vélo ils sont plus autonomes et plus libres. »

loading

Une éducation au vélo indispensable pour Elise Mari, de l’association Jeunes et cité : « L'atelier vélo, nous permet de toucher la question de la sécurité routière, de la santé, du sport et on accueille les parents et les enfants pour apprendre à réparer. L'idée, c'est aussi le loisir d'amener un peu de divertissement dans un quartier qui, en plus, va bientôt être rénové et qui est quand même de plus en plus abîmé ». 

loading

L’association Dynamo installée au centre-ville de Nancy est une habituée des ateliers mobiles en banlieue et se félicite de cette fête du vélo au pied des immeubles, pour Audrey Laurain : « c'est bien que les jeunes puissent mettre les mains dedans. Parce que faire de la mécanique vélo, ce n'est pas seulement fonctionnel. C'est aussi satisfaisant de faire quelque chose de ses mains, de pouvoir réparer et de voir que ça marche et c'est aussi la transmission, l'entraide et c'est nécessaire qu'il y en ait partout ». 

loading

Pour la spécialiste de la réparation, les ateliers d’auto-réparation sont aussi nécessaires que les vraies pistes cyclables : « C'est rassurant aussi de savoir que si on a une crevaison à quelques kilomètres de chez soi on est capable de pouvoir remettre son cycle en état et de terminer son chemin ».

Réparer soit même son vélo avec des conseils et des outils. © Radio France - Thierry Colin

Des ateliers d’auto-réparation également présents à Maxéville, à Nancy, près de la place Saint-Epvre et un 4ème atelier devrait s’ouvrir en septembre à Vandoeuvre.

Outils et savoir-faire dans le quartier des Provinces. © Radio France - Thierry Colin

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu