Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le réveillon de Noël placé sous haute surveillance en Gironde

mercredi 23 décembre 2015 à 17:10 Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde

Le préfet de Gironde renforce les mesures de sécurité dans le département en cette fin d'année. Une mobilisation habituelle pour le 31 décembre en revanche des moyens seront également déployés pour le réveillon de Noël en raison de l'état d'urgence.

Le préfet de Gironde la sécurité des fêtes de fin d'année
Le préfet de Gironde la sécurité des fêtes de fin d'année © Radio France - Aurélie Bambuck

Le préfet de Gironde a présenté un dispositif de sécurité renforcée pour les fêtes de fin d'année. Un mois et demi après les attentats de Paris, la vigilance sera plus grande le soir de Noël

Les messes de minuit particulièrement surveillées

300 gendarmes et 260 policiers seront ainsi engagés sur le terrain pour sécuriser le réveillon de Noël. Les policiers patrouilleront autour des principales églises de Bordeaux. Sur la place des Quinconces ils veilleront au bon déroulement de la messe des enfants organisés par le cirque Gruss. Dans le reste du département, ce sont les gendarmes qui surveilleront les offices avec des personnels en civils, notamment à Langon et Libourne. Ce dispositif particulier pour Noël répond aux instructions du ministère de l'intérieur.

La vigilance reste de rigueur pour le réveillon du nouvel An

La mobilisation restera la même pour le réveillon du 31 décembre. Pour prévenir tout incident, le préfet a pris deux arrêtés : l'un concerne la vente et l'utilisation des feux d'artifices. Elles seront interdites à partir du 29 décembre 8h jusqu'au 1er janvier 20h. L'autre concerne la vente et le transport de carburant au détail, également interdits. Une attention particulière sera portée par les maires et bailleurs sociaux pour enlever les objets pouvant être utilisés comme projectiles.