Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le robot"Jojo" livre des produits frais à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

La société de transport écologique Services Ecusson Vert et la start-up Fraichy ont testé un droïde de livraison de colis dans le quartier Antigone à Montpellier. Ce robot de près d'un mètre cube de volume roule à 6 km/h et peut transporter jusqu'à 300 kilos de marchandise.

Le robot "Jojo" avec une livreuse aux Halles Jacques-Coeur
Le robot "Jojo" avec une livreuse aux Halles Jacques-Coeur © Radio France - Sébastien Garnier

Un jour peut-être les robots remplaceront les livreurs de colis à domicile. Un test grandeur nature était organisé ce vendredi 10 juillet près des Halles Jacques-Coeur  quartier Antigone à Montpellier. Un robot baptisé "Jojo" a transporté des olives depuis l'étal du Comptoir des Olives jusqu'au domicile d'une cliente du quartier. 

Un gros cube sur roues

"Jojo" ne fait aucun bruit. Il se déplace à la vitesse de 6 km/h  sur une distance de 14 kilomètres. C'est une grosse boite sur quatre roues, de près d'un mètre cube de volume.  

Christophe Caset-Carricaburu  patron de SEV  entreprise spécialisée dans le transport écologique dans l’Écusson, teste ce robot qui pour l'instant  n'a pas le droit de se déplacer seul : "La réglementation ne le permet pas encore. Il doit donc suivre un livreur qui marche devant lui. Il peut aller sur tous types de terrains  et même monter une marche de 20 centimètres."

Moins de pénibilité pour les livreurs

Ce droïde conçu par la société  Twinswheel peut transporter jusqu’à 300 kilos de marchandise, autant de poids en moins pour le livreur, se réjouit Tom Véa cofondateur de Fraichy, une plateforme montpelliéraine qui permet de faire ses courses en ligne chez des petits commerçants de quartier et de se faire livrer à domicile.

"Nous livrons des colis assez volumineux car ce sont des courses alimentaires, donc cela peut représenter 20 ou 25 kilos par client, c'est autant de poids en moins pour le transporteur."

Tom Véa cofondateur de Fraichy une plateforme montpelliéraine qui permet de faire ses courses en ligne chez des petits commerçants de quartier et de se faire livrer à domicile

Pour le test du jour c'est un colis d'olives qui a été livré, quelques centaines de mètres parcourus entre les Halles Jacques-Cœur et le domicile d'une cliente agréablement surprise en ouvrant sa porte : "C'est marrant, on ne sait pas si on doit s'adresser au robot ou au livreur", conclut-elle en souriant.  

Sébastien Garnier a suivi l'expérimentation dans le quartier Antigone à Montpellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess