Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guide Michelin 2019 : le restaurant "La Tour" à Sancerre perd son étoile

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Une sanction logique. C'est ainsi que Baptiste Fournier, chef du restaurant "La Tour" à Sancerre analyse la décision des inspecteurs du Guide Michelin qui viennent de lui retirer l'étoile décrochée en 2011.

Le "guide rouge" retire son étoile au restaurant "La Tour" à Sancerre
Le "guide rouge" retire son étoile au restaurant "La Tour" à Sancerre © Maxppp - Jean François Frey

"Cette année, on a été en dessous des autres années ; on a eu un gros problème de service en salle....on mérite de perdre cette étoile". Baptiste Fournier, le chef du restaurant "La Tour" à Sancerre comprend la sanction des inspecteurs du "guide rouge". Le restaurant qui avait décroché sa première étoile en 2011 vient donc de se la voir retirer. Même si c'est une déception, Baptiste Fournier est loin d'être abattu et comprend la sanction : " On a peiné à trouver du personnel pour le service ; au niveau cuisine, je pense qu'on a pas baissé le niveau, mais en salle c'était plus compriqué : quand on arrive dans un restaurant et que le service est moyen, on mange tout de suite moins bien ! " 

Le restaurateur de Sancerre va même plus loin en estimant qu'avec cette sanction, le guide Michelin est crédible. Baptiste Fournier fait son méa-culpa et essaie de comprendre : "Peut-être que j'étais trop en cuisine, je n'ai peut-être pas géré le restaurant dans son ensemble." L'objectif maintenant, c'est de reconquérir cette première étoile mais sans rien changer à sa cuisine. Une remise en question en tout cas avec un objectif : " retrouver une vraie ambiance de travail agréable"

Baptiste Fournier, chef du restaurant "La Tour" à Sancerre comprend la décision des inspecteurs du "guide rouge"

A Bourges, le restaurant "Le Cercle" conserve son étoile au même titre que la table indrienne "Au 14 février" à Saint-Valentin

Les restaurants étoilés en Centre-Val de Loire par département

Dans la région, en plus de La Tour, quatre autres restaurants perdent leur unique étoile, l'Auberge du Bon Laboureur à Chenonceaux en Indre-et-Loire, la Gloire à Montargis dans le Loiret et deux établissements dans le Loir-et-Cher le Lion d'Or à Romorantin-Lanthenay et l'Orangerie du Château à Blois. 

Cher

  • Le Cercle à Bourges *

Eure-et-Loir

  • Le Grand Monarque à Chartres *

Indre

  • Au 14 Février à Saint-Valentin *

Indre-et-Loire

  • Château de Pray à Amboise *
  • La Promenade  au Petit-Pressigny * 
  • Les Hautes Roches à Rochecorbon *
  • L'évidence à Montbazon *

Loir-et-Cher

  • Domaine des Hauts de Loire à Onzain ** 
  • La Maison d'à Côté à Montlivault **
  • Pertica  à Vendôme *
  • Assa à Blois *

Loiret

  • Côté Jardin à Gien *
  • Auberge des Templiers aux Bézards *
  • Le Lièvre Gourmand à Orléans *
  • La table d'à Côté à Ardon *

La carte des étoilés du guide Michelin 2019 en Centre-Val de Loire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu