Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le sanctuaire des loups de Frontenay-Rohan-Rohan poursuit ses travaux de sécurisation

-
Par , France Bleu Poitou

Après l'évasion de trois loups en novembre 2020 du sanctuaire de Frontenay-Rohan-Rohan, la préfecture des Deux-Sèvres avait mis en demeure le refuge. Aujourd'hui, les travaux sont en cours et une cagnotte en ligne a été lancée par les responsables du site.

Le sanctuaire des Deux-Sèvres a notamment accueilli des loups du parc Alpha de Saint-Martin-Vésubie, détruit par la tempête Alex en octobre 2020
Le sanctuaire des Deux-Sèvres a notamment accueilli des loups du parc Alpha de Saint-Martin-Vésubie, détruit par la tempête Alex en octobre 2020 © Maxppp - Luc Nobout

Après l'affaire des trois loups échappés en novembre dernier du sanctuaire des loups de Frontenay-Rohan-Rohan, dans les Deux-Sèvres, la préfecture avait émis un arrêté de mise en demeure avec des prescriptions administratives et techniques à mettre en œuvre pour ne pas que la situation se reproduise. 

C'est en cours explique Béatrice Gérardot, la responsable du site. "C'était déjà bien sécurisé mais là nous avons redoublé de vigilance. Nous avons fait le renforcement des cours d'eau parce que nos loups avaient bousillé le grillages. Là, on a mis des plaques. Maintenant, il nous reste la clôture périphérique, c'est-à-dire après la clôture de protection. S'il y a un loup qui s'échappe, il est encore coincé dans un autre grillage. Ça fait une double protection". Béatrice Gérardot indique aussi que la puissance électrique des clôtures a été renforcée. 

Cagnotte en ligne

Des travaux qui ont un coût, environ 10.000 euros. Une cagnotte a été lancée en ligne, elle a pour l'instant recueilli 570 euros. "Nous n'avons pas de subventions. Nous ne sommes pas comme un parc ou un zoo, nous ne sommes ouverts au public que ponctuellement. On finance avec nos deniers, les dons, les parrainages", rappelle la responsable. 

Béatrice Gérardot qui veut passer un message : "que tout le monde s'entende bien, et que les gens apprennent le comportement du loup. Il ne faut pas avoir peur, ce n'est pas le grand méchant loup. C'est aussi pour ça qu'on veut sécuriser au maximum, pour éviter toute polémique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess